Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.

Poète précédent: William BLAKE William BLAKE

 

Jean RICHEPIN Poète suivant: Jean RICHEPIN






Emile NELLIGAN



Prénom: Emile
Nom: NELLIGAN

Né(e) en : 1879
Mort(e) en :1941

Biographie

Émile Nelligan, né le 24 décembre 1879 à Montréal et mort le 18 novembre 1941 dans la même ville, est un poète québécois influencé par le mouvement symboliste ainsi que par les grands romantiques. Souffrant de schizophrénie, Nelligan est interné dans un asile psychiatrique peu avant l'âge de vingt ans et y restera jusqu'à sa mort. Son œuvre est donc à proprement parler une œuvre de jeunesse. Ses poèmes, d'abord parus dans des journaux et des ouvrages collectifs, sont publiés pour la première fois en recueil par son ami Louis Dantin sous le titre Émile Nelligan et son œuvre (1904).

Ce recueil constitue un ensemble inégal sur le plan de l'authenticité créatrice – nombre de poèmes sont des pastiches ou des reflets de plumes bien connues –, mais révèle néanmoins un poète original au talent indéniable. La musicalité des vers est très certainement l'aspect le plus remarquable de la poésie d'Émile Nelligan. Les principaux thèmes abordés sont l'enfance, la folie, la musique, l'amour, la mort et la religion.

Au fil des ans, sa figure prend de plus en plus d'ascendant et il est généralement vu comme le point de départ de la poésie québécoise moderne, rompant avec la thématique patriotique de son époque pour explorer plutôt son espace intérieur. Depuis plus d'un siècle, Nelligan a inspiré chansons, films, tableaux, pièces de théâtre et même un opéra ; nombre de critiques, d'écrivains et de cinéastes ont exalté son génie, sa folie ou son martyre.

Source : Wikipedia


Ses poèmes

 TITRE Date
 Amour immaculé Amour immaculé

Je sais en une église un vitrail merveilleux...
[3] [5] 11/07/16
 Aubade rouge Aubade rouge

L’aube éclabousse les monts de sang Tout drapés de fine br...
[0] [1] 13/07/16
 Béatrice Béatrice

D’abord j’ai contemplé dans le berceau de chêne Un bébé ta...
[2] [2] 08/07/16
 Bergère Bergère

Vous que j’aimai sous les grands houx, Aux soirs de bohème...
[0] [1] 14/08/16
 Billet céleste Billet céleste

Plein de spleen nostalgique et de rêves étranges, Un soir...
[0] [2] 25/07/16
 Charles Baudelaire Charles Baudelaire

Maître, il est beau ton Vers; ciseleur sans pareil, Tu nou...
[1] [1] 12/06/16
 Chopin Chopin

Fais, au blanc frisson de tes doigts, Gémir encore, ô ma m...
[7] [3] 09/06/16
 Christ en croix Christ en croix

Je remarquais toujours ce grand Jésus de plâtre Dressé comme un pardon au seuil ...
[2] [3] 08/12/16
 Clair de lune intellectuel Clair de lune intellectuel

Ma pensée est couleur de lumières lointaines, Du fond de ...
[0] [1] 29/08/16
 Devant deux portraits de ma mère Devant deux portraits de ma mère

Ma mère, que je l'aime en ce portrait ancien, Peint aux jours glorieux qu'elle é...
[1] [2] 16/06/16
 Devant mon berceau Devant mon berceau

En la grand'chambre ancienne aux rideaux de guipure Où la moire est flétrie et...
[4] [4] 15/06/16
 L'organiste du paradis L'organiste du paradis

La belle sainte au fond des cieux Mène l’orchestre archangélique, Dans la lointaine ba...
[0] [1] 05/07/16
 La mort du moine La mort du moine

Voici venir les tristes frères Vers la cellule où tu te me...
[0] [1] 28/06/16
 La passante La passante

Hier, j’ai vu passer, comme une ombre qu’on plaint, En un ...
[8] [4] 23/06/16
 La romance du vin La romance du vin

Tout se mêle en un vif éclat de gaieté verte Ô le ...
[2] [2] 05/06/16
 Le lac Le lac

Remémore, mon cœur, devant l’onde qui fuit De ce lac sole...
[0] [1] 21/08/16
 Le perroquet Le perroquet

Aux jours de sa vieille détresse Elle avait, la pauvre né...
[5] [1] 07/06/16
 Le vaisseau d'or Le vaisseau d'or

Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l'or massif: Ses mâts...
[6] [5] 04/06/16
 Sérénade triste Sérénade triste

Comme des larmes d’or qui de mon cœur s’égouttent, Feuille...
[5] [5] 08/06/16
 Soir d'hiver Soir d'hiver

Ah! comme la neige a neigé! Ma vitre est un jardin...
[3] [2] 05/06/16
 Sonnet d'or Sonnet d'or

Dans le soir triomphal la froidure agonise Et les frissons...
[1] [3] 10/06/16
 Tristesse blanche Tristesse blanche

Et nos cœurs sont profonds et vides comme un gouffre, Ma c...
[1] [3] 26/06/16
 Vieux piano Vieux piano

L'âme ne frémit plus chez ce vieil instrument; Son couver...
[1] [1] 20/06/16







Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Tomto.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [50]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Rimatouvent. Machajol. Colline. Evemarie. Royam. Lasource. Ann. Fregat. Poesie101. Michael Demian. Skipette. Soleil factice. Tomto. Ecrivain en herbe. Dynamot. Salus. Bebe. Lucie. Sirene. Llumierelive. Luciole. Claudel. Mistou. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Donald 14. Vincperr. Francois Ville. Piwi87. Arnaud Gerard. Myotte. Laurent L.. Ventvert. Yanis abrous. Mickael. Anita Plume. coeur de poete . hassane1. Le depressif. Maryline. Chonch.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme. Corniguedouille. Lilasmyrtille. Gclvs. Anita Plume. Reiletuag.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924