Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.

Poète précédent: Raymond RADIGUET Raymond RADIGUET

 

Marcel PROUST Poète suivant: Marcel PROUST






François VILLON



Prénom: François
Nom: VILLON

Né(e) en : 1431
Mort(e) en :1463

Biographie

François de Montcorbier dit Villon (1431-1463)
« un représentant de l’humanité profonde ».


François Villon naît en 1431, sous l’occupation anglaise, l’année où meurt Jeanne d’Arc. Il est orphelin de père. Sa mère est illettrée. Il doit son nom à son tuteur, Guillaume de Villon, religieux de St-Benoît-le-Bétourné qui surveille ses études.
Écolier de l’Université, il est licencié et maître es arts en 1453.
Il a de mauvaises fréquentations et tourne mal. Au cours d’une rixe, en 1455, il tue un prêtre et fuit Paris durant 7 mois. Condamné puis amnistié, il est de nouveau impliqué en 1456 dans le cambriolage du Collège de Navarre. Il fuit de nouveau Paris pour se réfugier à la cour du prince poète Charles d’Orléans à Blois en décembre 1457.
Reprenant sa vie errante, il est repris et emprisonné à Meung-sur-Loire. Libéré à l’avénement de Louis XI.
Après une absence de six ans, il revient à Paris. Une nouvelle rixe et, cette fois, une condamnation à mort. Il subit la terrifiante « question de l’eau » et s’attend à la pendaison. ( Ballade des pendus). Il fait appel et le Parlement annule la sentence. Il est bannit de Paris pour dix ans. Il a 31 ans. A partir de 1463 on perd sa trace.

François Villon s’inscrit dans la tradition des jongleurs et est, sans doute, notre premier génie lyrique. Il prône la piété, la tendresse filiale, le patriotisme, la règle du passé, le remord, la fraternité humaine et la hantise de la mort. Ses six ballades constituent un même conseil de fuite : abstenez-vous et fuyez les sergents qui vous mettrons en prison, vous enverront sur le banc de la question et au gibet. Il s’adresse aux Compagnons de la Coquille dans leur métier de larrons, de faussaires, de tricheurs. Chaque ballade est dédiée à une spécialité. Il décrit la vie de la pègre au Xvéme siècle.
La première édition de ses poèmes, par Pierre Levet. n’a lieu qu’en 1489, « Lais » où l’on perçoit sa détresse morale ; son « testament », émouvante méditation sur la précarité des choses et la vanité de l’amour ; les « ballades ».

Il reste un représentant de l’humanité souffrante, un exclu à la recherche de l’absolution qui annonce Baudelaire, Rimbaud et Verlaine.

Ottomar


Ses poèmes

 TITRE Date
 Ballade Ballade

Mais où sont ly sainctz apostoles, D’aulbes vestuz, d’amys coeffez, Qui sont ceincts d...
[0] [0] 27/12/09
 Ballade des Dames du temps jadis Ballade des Dames du temps jadis

Dites-moi où, n'en quel pays, Est Flora la belle Romaine, Archipiades, ne Thaïs,...
[0] [0] 11/04/16
 Ballade des menus propos Ballade des menus propos

Je connois bien mouches en lait, Je connois à la robe l'homme, Je connois le beau te...
[0] [1] 27/12/09
 Ballade du concours de Blois Ballade du concours de Blois

Je meurs de seuf auprès de la fontaine, Chaud comme feu, et tremble dent à dent ; En m...
[0] [1] 27/12/09
 Ballade en vieil langage françois Ballade en vieil langage françois

Car, ou soit ly sains appostolles D'aubes vestuz, d'amys coeffez, Qui ne seint fors ...
[0] [1] 27/12/09
 L'Épitaphe de Villon ou " Ballade des pendus " L'Épitaphe de Villon ou " Ballade des pendus "

La poésie lyrique, expression poétique des sentiments personnels, s'ancre dans la subjectivi...
[1] [0] 03/02/17
 Le petit testament Le petit testament

I L'AN quatre cent cinquante six, Je, François Villon, écolier, Conside...
[0] [1] 27/12/09
 Le testament Le testament

EN l'an trentieme de mon âge Que toutes mes hontes j'eus bues, Ne du tout fol, ne du t...
[0] [3] 06/11/16
 Rondeau Rondeau

Mort, j'appelle de ta rigueur, Qui m'as ma maîtresse ravie, Et n'es pas encore assou...
[0] [1] 27/12/09







Il y a actuellement 30 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Violette. Banniange.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [68]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Lili. Loupy. Kim Aquilina. Rimatouvent. Machajol. BY-LP. Oxalys. Colline. Hugo98. Evemarie. Jeannine B. Iris1950. Ray78. Lasource. L_ ALB_ATROCE___. Louis. Saintes. Banniange. Skipette. Gerachau. Lefebvre. Jamespx. Dynamot. Thierrycabot. Salus. Lucie. Llumierelive. Luciole. Claudel. De Lesquivir. Nais. Mistou. Francis02500. Catriane. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Gouelan. Vincperr. Francois Ville. Roland. Piwi87. Arnaud Gerard. Guigui90000. Ventvert. Yanis abrous. Lafleurquirime. Poesie Flanante. Jereve. Leafar Izen. Lilasmyrtille. Mickael. Kriscar29. Anita Plume. Constantin. Ridermoon. Emile Andre. coeur de poete . hassane1. Le depressif. Maryline.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Maryline. Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme. Corniguedouille. Lilasmyrtille. Gclvs. Anita Plume.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924