Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.

Poète précédent: Pierre LOUYS Pierre LOUYS

 

Louise LABE Poète suivant: Louise LABE






Paul-Jean TOULET



Prénom: Paul-Jean
Nom: TOULET

Né(e) en : 1867
Mort(e) en :1920

Biographie

À l’exception de La Jeune fille Verte, l’œuvre de Paul-Jean Toulet demeure méconnue et l’auteur est – hélas – par excellence, un poète pour les poètes. . . Voyageur et rêveur, noceur et poète, esthète et drogué, Paul Jean Toulet fut l’homme de plusieurs vies dont la légende commença presque dès l’enfance. Après son baccalauréat, le jeune homme part pour l'île Maurice où sa famille possède des terres. Il y mène une vie de dandy désoeuvré, découvre les drogues et l’alcool - la gandja et l'opium – et cultive le goût des voyages : Alger, via Tamatave, Zanzibar, Alexandrie ou Le Caire et Marseille. Peu à peu l’écrivain prend vie ; il écrit des articles et des chroniques, des sonnets et des pièces en un acte. Sa fortune s'épuisa peu à peu. De retour en France, Toulet collabore alors régulièrement à La Vie parisienne et ses premiers romans dont Les Tendres Ménages, Mon amie Nane paraissent. De novembre 1902 à août 1903, il effectue, en compagnie de som ami Curnonsky, « le prince des gastronomes » une mission en Extrême-Orient afin de « couvrir » l'exposition de Hanoï. Ils visiteront Singapour, Canton, Saïgon, Hong-Kong, Ceylan et Pondichéry. En 1908, à court d'argent, il devient le collaborateur et le « nègre» de Willy, l’ex-mari de Colette, et, pour survivre, écrit des articles et chroniques qu'il donne à de nombreuses revues En juillet 1912, Toulet quitte définitivement Paris et s'installe au pays basque. Sa gloire littéraire commence à poindre. Quelques poètes, dont Francis Carco, le prennent pour maître et lui demandent de rassembler ses poèmes, ce sera Les Contrerimes. La gloire est presque là, mais le trépas aussi. Le poète décède en 1920 laissant une œuvre secrète que les ans et les poètes parviendront à découvrir.

Dans Arles, où sont les Aliscams,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses,
Lorsque tu sens battre sans cause ?
Ton coeur trop lourd,

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas si c'est d'amour,
Au bord des tombes



extrait d'un billet d'Eric Poindron à propos d'une biographie de Paul-Jean Toulet : "Prends garde à la douceur des choses Paul-Jean Toulet Une vie en morceaux " de Frédéric Martinez (Tallandier)

Proposée par Marcek


Ses poèmes

 TITRE Date
 A l'Alcazar neuf A l'Alcazar neuf

À l’Alcazar neuf, où don Jayme Gratte un air maugrabin, Carmen dansant dans son lu...
[0] [0] 27/12/09
 A Londres, je connus Bella A Londres, je connus Bella

À Londres je connus Bella, Princesse moins lointaine Que son mari le capitaine...
[0] [1] 27/12/09
 Ah, Curnonsky Ah, Curnonsky

Ah, Curnonsky, non plus que l’aube, N’était bien rigolo. Il regardait le fil de l’...
[0] [0] 27/12/09
 Ainsi, ce chemin de nuages Ainsi, ce chemin de nuages

Ainsi, ce chemin de nuage, Vous ne le prendrez point, D’où j’ai vu me sourire au l...
[0] [0] 27/12/09
 Amarissimes Amarissimes

Est-ce moi qui pleurais ainsi — Ou des veaux qu’on empoigne — D’écouter ton pas qu...
[0] [0] 27/12/09
 Au détour de la rue étroite Au détour de la rue étroite

Au détour de la rue étroite S’ouvre l’ombre et la cour Où Diane en plâtre,...
[0] [1] 27/12/09
 Avril ,dont l'odeur nous augure Avril ,dont l'odeur nous augure

Avril, dont l’odeur nous augure Le renaissant plaisir, Tu découvres de mon...
[0] [0] 27/12/09
 Bayonne Bayonne

— « Bayonne ! Un pas sous les Arceaux, Que faut-il davantage Pour y mettre...
[0] [0] 27/12/09
 Boulogne Boulogne

Boulogne, où nous nous querellâmes Aux pleurs d’un soir trop chaud Dans la boue ; ...
[0] [0] 27/12/09
 C'était longtemps avant la guerre C'était longtemps avant la guerre

Sur la banquette en moleskine Du sombre corridor, Aux flonflons d’Offenbach s’endo...
[0] [0] 27/12/09
 Ces roses pour moi destinées Ces roses pour moi destinées

Ces roses pour moi destinées Par le choix de sa main, Aux premiers feux du lendema...
[0] [0] 27/12/09
 Chevaux de bois Chevaux de bois

À Pau, les foires Saint-Martin, C’est à la Haute Plante. Des poulains, cri...
[0] [0] 27/12/09
 D'un noir éclair mêlés D'un noir éclair mêlés

D’un noir éclair mêlés, il semble Que l’on n’est plus qu’un seul. ...
[0] [0] 27/12/09
 Dans la rue-des-deux-Décadis Dans la rue-des-deux-Décadis

Dans la rue-des-Deux-Décadis Brillait en devanture Un citron plus beau que nature...
[0] [1] 27/12/09
 Dans le lit vaste et dévasté Dans le lit vaste et dévasté

Dans le lit vaste et dévasté J’ouvre les yeux près d’elle ; Je l’effleure ...
[0] [0] 27/12/09
 Dans le silencieux automne Dans le silencieux automne

Dans le silencieux automne D'un jour mol et soyeux, Je t'écoute en fermant les...
X [5] [1] 27/12/09
 De tout ce gala de province De tout ce gala de province

De tout ce gala de province Où l’on donnait Manon, Je ne revois plus rien ...
[0] [0] 27/12/09
 Dessous la courtine mouillée Dessous la courtine mouillée

Dessous la courtine mouillée Du matin soucieux, Tu balances, harmonieux, ...
[0] [1] 27/12/09
 Douce plage Douce plage

Douce plage où naquit mon âme ; Et toi, savane en fleurs Que l’Océan trempe de ple...
[0] [0] 27/12/09
 Embrassez-moi petite fille Embrassez-moi petite fille

« — Embrassez-moi, petite fille, Là, bien. Quoi de nouveau ? As-tu retrouv...
[0] [0] 27/12/09
 En Arles En Arles

Dans Arles, où sont les Aliscams, Quand l’ombre est rouge, sous les roses, Et clair ...
X X [9] [1] 27/12/09
 En souvenir des grandes Indes En souvenir des grandes Indes

En souvenir des grandes Indes, Harmonieux décor, La Rafette nourrit d’acco...
[0] [0] 27/12/09
 Enfin puisque c'est Sa demeure Enfin puisque c'est Sa demeure

— « Enfin, puisque c’est Sa demeure, Le bon Dieu, où est-Y ? — « Chut, me ...
[0] [0] 27/12/09
 Epitaphe I.M.N Epitaphe I.M.N

Plus souple à dénouer mes plis Que le serpent n’ondule, Ayant tous, ô Vénu...
[0] [1] 27/12/09
 Fô a dit... Fô a dit...

« Ce tapis que nous tissons comme « Le ver dans son linceul « Dont on ne v...
[0] [0] 27/12/09
 Géronte d'une autre Isabelle Géronte d'une autre Isabelle

Géronte d’une autre Isabelle, À quoi t’occupes-tu D’user un reste de vertu ...
[0] [0] 27/12/09
 Il pleuvait Il pleuvait

Il pleuvait. Les tristes étoiles Semblaient pleurer d’ennui. Comme une épée, à la ...
[0] [0] 27/12/09
 In memoriam J.G.M In memoriam J.G.M

Dormez, ami ; demain votre âme Prendra son vol plus haut. Dormez, mais comme le ge...
[0] [0] 27/12/09
 Iris, à son brillant mouchoir Iris, à son brillant mouchoir

Iris, à son brillant mouchoir, De sept feux illumine La molle averse qui chemine,...
[0] [0] 27/12/09
 J'ai beau trouver J'ai beau trouver

J’ai beau trouver bien sympathique Feu Loufoquadio, Ses Japs en sucre candiot,...
[0] [0] 27/12/09
 J'ai vu le Diable J'ai vu le Diable

J’ai vu le Diable, l’autre nuit ; Et, dessous sa pelure, Il n’est pas aisé de conc...
[0] [0] 27/12/09
 L'immortelle, et l'oeillet de mer L'immortelle, et l'oeillet de mer

L’immortelle, et l’œillet de mer Qui pousse dans le sable, La pervenche tr...
[0] [0] 27/12/09
 L'ingénue L'ingénue

D’une amitié passionnée Vous me parlez encor, Azur, aérien décor, Monta...
[0] [0] 27/12/09
 La cigale La cigale

Quand nous fûmes hors des chemins Où la poussière est rose, Aline, qui riait sans ...
[0] [0] 27/12/09
 La première fois La première fois

— « Maman !... Je voudrais qu’on en meure. » Fit-elle à pleine voix. — « C...
[0] [0] 27/12/09
 La vie est plus vaine La vie est plus vaine

La vie est plus vaine une image Que l’ombre sur le mur. Pourtant l’hiérogl...
[0] [0] 27/12/09
 Le coucou chante au bois qui dort Le coucou chante au bois qui dort

Le coucou chante au bois qui dort. L’aurore est rouge encore, Et le vieux paon qu’...
[0] [0] 27/12/09
 Le Garno Le Garno

L’hiver bat la vitre et le toit. Il fait bon dans la chambre, À part cette sale od...
[0] [0] 27/12/09
 Le microbe : Botulinus Le microbe : Botulinus

Le microbe : Botulinus Fut, dans ses exercices, Découvert au sein des saucisses...
[0] [0] 27/12/09
 Le sonneur Le sonneur

Le sonneur se suspend, s’élance, Perd pied contre le mur, Et monte : on di...
[0] [0] 27/12/09
 Le temps d'Adonis Le temps d'Adonis

Dans la saison qu’Adonis fut blessé, Mon cœur aussi de l’atteinte soudaine ...
[0] [0] 27/12/09
 Le tremble est blanc Le tremble est blanc

Le temps irrévocable a fui. L’heure s’achève. Mais toi, quand tu reviens, et traverses mon rê...
[0] [0] 27/12/09
 Les trois dames d'Albi Les trois dames d'Albi

Filippa, Faïs, Esclarmonde, Les plus rares, que l’on put voir, ...
[0] [0] 27/12/09
 Longtemps si j'ai demeuré seul Longtemps si j'ai demeuré seul

Longtemps si j’ai demeuré seul, Ah ! qu’une nuit je te revoie. Perce l’oubli, fille de...
[0] [0] 27/12/09
 Me rendras-tu Me rendras-tu

Me rendras-tu, rivage basque, Avec l’heur envolé Et tes danses dans l’air salé,...
[0] [1] 27/12/09
 Molle rive dont le dessin Molle rive dont le dessin

Molle rive dont le dessin Est d’un bras qui se plie, Colline de brume embe...
[0] [0] 27/12/09
 Nocturne Nocturne

Ô mer, toi que je sens frémir À travers la nuit creuse, Comme le sein d’un...
[0] [0] 27/12/09
 Nous jetâmes l'ancre Nous jetâmes l'ancre

Nous jetâmes l’ancre, Madame, Devant l’île Bourbon À l’heure où la nuit sent si bo...
[0] [0] 27/12/09
 Ô jour qui meurs Ô jour qui meurs

Ô jour qui meurs à songer d’elle Un songe sans raison, Entre les plis du n...
X [9] [3] 27/12/09
 On descendrait, si vous l'osiez On descendrait, si vous l'osiez

On descendrait, si vous l’osiez, D’en haut de la terrasse, Jusques au seuil, où s’...
[0] [0] 27/12/09
 Pâle matin de Février Pâle matin de Février

Pâle matin de Février Couleur de tourterelle Viens, apaise notre querelle,...
[0] [1] 27/12/09
 Plus oultre Plus oultre

Au mois d’aimer, au mois de Mai, Quand Zo’ va cherchant sous les branches ...
[0] [0] 27/12/09
 Pour une dame imaginaire Pour une dame imaginaire

Pour une dame imaginaire Aux yeux couleur du temps, J’ai rimé longtemps, b...
[0] [1] 27/12/09
 Princes de la Chine Princes de la Chine

a) Les trois princes Pou, Lou et You, Ornement de la Chine, Voyage...
X [10] [1] 27/12/09
 Princes de la Chine Princes de la Chine

a) Les trois princes Pou, Lou et You, Ornement de la Chine, Voyagent. Deux vont à ...
X X [4] [4] 19/09/17
 Quand l'âge Quand l'âge

Quand l’âge, à me fondre en débris, Vous-même aura glacée Qui n’avez su de ma pens...
[0] [0] 27/12/09
 Quel pas sur le pavé boueux Quel pas sur le pavé boueux

Quel pas sur le pavé boueux Sonne à travers la brume ? Deux boutiquiers, crachant ...
[0] [0] 27/12/09
 Quelquefois, après des ébats Quelquefois, après des ébats

Quelquefois, après des ébats polis, J’agitai si bien, sur la couche en déroute, Le cri...
[0] [0] 27/12/09
 Rêves d'enfant Rêves d'enfant

Circé des bois et d’un rivage Qu’il me semblait revoir, Dont je me rappelle d’avoi...
[0] [0] 27/12/09
 Saïgon Saïgon

Saigon : entre un ciel d’escarboucle Et les flots incertains, Du bruit, de...
[0] [0] 27/12/09
 Sur l'océan couleur de fer Sur l'océan couleur de fer

Sur l’océan couleur de fer Pleurait un chœur immense Et ces longs cris dont la dém...
[0] [0] 27/12/09
 Talmud Babylon Talmud Babylon

Tel variait au jour changeant — Avec l’or de tes boucles, Le sang d’un col...
[0] [0] 27/12/09
 Tandis qu'à l'argile au flanc vert Tandis qu'à l'argile au flanc vert

Tandis qu’à l’argile au flanc vert, Dessus ton front haussée, Perlait le pleur d’u...
[0] [0] 27/12/09
 Toi qu'empourprait l' âtre d'hiver Toi qu'empourprait l' âtre d'hiver

Toi qu’empourprait l’âtre d’hiver Comme une rouge nue Où déjà te dessinait...
[0] [0] 27/12/09
 Toi, pour qui les dieux du mystère Toi, pour qui les dieux du mystère

Toi, pour qui les dieux du mystère Sont restés étrangers, J’ai vu ta mâne aux pied...
[0] [1] 27/12/09
 Tout ainsi que ces pommes Tout ainsi que ces pommes

Tout ainsi que ces pommes De pourpre et d’or Qui mûrissent aux bords Où...
[0] [0] 27/12/09
 Toute allégresse a son défaut Toute allégresse a son défaut

Toute allégresse a son défaut Et se brise elle-même. Si vous voulez que je vous ai...
[0] [1] 27/12/09
 Trois châtes de Provence Trois châtes de Provence

C’était sur un chemin crayeux Trois châtes de Provence Qui s’en allaient d...
[0] [1] 27/12/09
 Trottoir de l'Elysé' -Palace Trottoir de l'Elysé' -Palace

Trottoir de l’Élysé’-Palace Dans la nuit en velours Où nos cœurs nous semb...
[0] [0] 27/12/09
 Un Jurançon 93 Un Jurançon 93

Un Jurançon 93 Aux couleurs du maïs, Et ma mie, et l’air du pays : Que ...
[0] [0] 27/12/09
 Vous qui retournez du Cathai Vous qui retournez du Cathai

Vous qui retournez du Cathai Par les Messageries, Quand vous berçaient à leurs fée...
X [5] [0] 27/12/09







Il y a actuellement 47 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Marcek. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Lasource. Muserhode. Louis. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Gerachau. Marcek. Joa. Tom. AR_d_N. Kirlian. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Pilar. Mahea. Jakecrit. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Yanis abrous. Par ma voix. Milo. Coeur de poete . Typique. Electra. Laurent7869. Andre. AlanJoyce. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. mandarine. Maitia. F.Lo. FranckLPSME. Lanter. Mathilde.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924