Poème précédent
       

Valentin



Valentin rend visite au soleil de son cœur,
Il se prépare à lui réciter , une poésie majeure,
Remplie des gerbes du bonheur à deux,
Il l'emballe de soie de son mieux,
Ses yeux s'en trouve amoureux,
Dieu , comme ile est heureux!!!

Il gambade sautillant sur le chemin,
La vie , il la suit avec entrain,
Ce matin il a pris tôt le train,
Inhabituel pour lui , ce matin.

Sa belle est penchée sur un livre,
En lui , intime toute sa vie se livre,
Elle est là les bras tendus vers lui
Et entrelace ses bras si remplis d'émois,
Ces forts bras là pour l'entourer de sa foi.

Quel divin couple à deux ils forment
Sous les ombrages accueillants de cet orme,
Leurs yeux pétillent d'émerveillements,
Les yeux de ces si fervents amants,
Qui donnent à leurs corps allure dolente,
Et dont les âmes palpitent brulantes
De ce fougueux désir en attente.

La femme pourtant est connue , patiente,
Mais son cœur déborde d'espérances,
De sentir de divines fragrances,
D'être honorée avec insistance,
Le comble du respect , de l'élégance,
Elle a les seins qui palpitent en constance,
Et rêve ici de recevoir le prix d'excellence...




Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©