Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Illustrateur ,
 Interprète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
           

Catégorie : AMOUR ET SENTIMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:AMOUR ET SENTIMENTS

Chez Tof

Highslide JS

*


Sous le zinc, elle a posé son âme.
Elle a gravé sur tous les verres
Des "je t'aime" que tu pourrais essuyer
Des nuits entières. Les mots sont écrits
Et tout ton art n'y changerait rien.
Brise-les contre un mur de colère!
Les "je t'aime" comme volée de moineaux
Iraient chanter à travers tout' ton auberge.
Elle est le miroir qui veille sur toi.
Retournes-toi et souris-lui.
D'un doigt humide, caresses-la...

Sous le zinc, elle a posé son Amour.
-D'ailleurs, tu devrais y faire un peu de ménage !-
Le cafarnaüm qu y règne, elle s'en fiche !
Mais que pourrait-elle inventer de mieux
Pour que tu t'occupes un moment d'elle ?

Et tes clients, d'un oeil impatient,
Te regardent traîner ta misère.
Ils ne voient pas... C'est elle
Qui commande un cocktail !
Celui que tu voudras !
C'est la tournée du patron...

Sur le zinc, elle a déposé son corps
Qui frémit sous les aller-retour de ton torchon.
Sur l'autel, attend que tu l'honores...

Au fond du bar,
Le grand-père édenté : c'est elle !
Le couple égaré : c'est encore elle !
Le groupe d'amis : c'est toujours elle !
Les habitués : mais c'est elle !
Ils chantent en choeur
Une complainte douce et aimante
Que les sirènes ne connaissent pas...

Car la chanson, c'est moi qui l'ai composée.
Et je ne te veux pas prisonnier de mes désirs.
En cadence, mon coeur bat, il n'est pas de bois.
Tu l'entends battre ! L'horloge : c'est mon coeur !
Ne laisse pas passer les dernières chances
Qui t'offrent le grand bonheur
Sans rien te demander en retour...

L'ombre à tes pieds sur le carrelage,
J'oubliais : c'est encore elle !
La Camarde et tout son attirail,
Je les ai vomis par-dessus le bastingage.
Je t'invite sur mon vaisseau, mais l'Amour,
C'est à deux que ça se construit.

Seule, ne pourrai rien pour toi...

écrit il y a déjà quelques temps...

Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 48 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Marcek. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Lasource. Muserhode. Louis. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Gerachau. Marcek. Joa. Tom. AR_d_N. Kirlian. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Pilar. Mahea. Jakecrit. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Yanis abrous. Par ma voix. Milo. Coeur de poete . Typique. Electra. Laurent7869. Andre. AlanJoyce. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. mandarine. Maitia. F.Lo. FranckLPSME. Lanter. Mathilde.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924