Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Muserhode



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : NATURECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:NATURE

Cet arbre...


Nous avons passé tant d'années à nous échanger des regards furtifs quand  sur ce quai je courais pour prendre mon train, et quelques fois j'avais tout le temps de l'admirer assise sur un banc, ce banc...posé juste en face de cet être qui me fascinait, toujours là au même endroit et moi toujours à la même heure pour prendre mon train... pour rentrer. 

Lorsque j'avais un manteau, lui n'avait rien sur le « dos », et lorsque je m'habillais en couleur lui, était tout en fleur, je ne saurais dire d'où il vient, il ne m'a jamais dit un seul mot, il n'a pas changé de place voilà plusieurs années !

C'est mon arbre oui ! Il n'appartient à personne d'autre je le sais !
Un espace de ferraille  nous sépare, c'est pour cela que je ne peux l'approcher, tant pis nos cœurs à distance s'envoient des sourires et des mots ! 

La frayeur d'imaginer un jour mon arbre abattu, prise dans un vertige d'images effroyables, debout sur le quai :

Mon arbre a disparu !

Qui me saluera en baissant ses branches  jusqu'à terre ? Me fera des compliments verdoyants et quelquefois asséchés ?

Lorsque je le vois, je sens mes pieds prendre racines sur ce sol dur sur lequel j'attends mon train... et bien droite je sens mon corps se transformer en un tronc vêtu d'une écorce au tissu uni... habit éternel, mes bras me fouettent le visage telles deux branches aux mille feuilles allongées, mes cheveux au vent telle une nuée de papillons effrayés par un oiseau qui vient se poser sur son nid, puis, dans un élan s'envoler !

Nos âmes se sont échangées...

Mon arbre est d'une qualité rare, un arbre sans discours ni promesses, il me regarde passer, puis... je m'éveille dans un sursaut, un bruit... le bruit de mon train qui s'approche, toute émue je lui dis avec mon regard vif et noble :
" cher arbre, je ne t'oublie pas, demain je te donnerai mes yeux, tu me regarderas attendre mon train qui m’emmènera vers ma demeure, celle où toutes les âmes finiront par arriver, harassées... d'attendre ce train...

Celui qui emmène le voyageur de "Vye" à "Traipas"!  


"Rendez-vous de deux amours, l'une en chair l'autre en bois, afin de voyager dans l'au-delà"

Ecrit par Muserhode
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Aurorefloreale. Vegna.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [42]:
Rickways. Polymnie2. Jmd. Lo. Colline. Evemarie. Recreation. Royam. Lasource. Ann. Fregat. Stapula. Joa. Cepyge X. Thierrycabot. Salus. Eolia. Claudel. Pilar. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Paule. Arcane. Roland. Yanis abrous. Coeur de poete . Typique. Lastours. Zeev stern. F.Lo. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Ohnonpasmoi. Arya. Zoelauren . Endy28. Vegna. chemandog.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Agape . chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243. Ohnonpasmoi. Jakadi. Andy.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924