Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : LES HOMMESCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:LES HOMMES

Cyprien

*


Cyprien ne ferait pas de mal à une mouche
Du bien non plus, en fait il ne fait rien.
Dans son bocal, il bulle c’est son quotidien
Il gobe ces fragments colorés d’hosties
Qu’on saupoudre au-dessus de son logis

Le roi de l’onde glisse entre deux eaux
Traînant à sa suite ses excréments
Qu’il lâche en d’interminables rubans
Bouche en trou du cul, il lance des perles
En grappes qui jusqu’à la surface déferlent.

Mais ça pue ! Un effluve d’ammoniaque
Dans l’épuisette, il frétille de la caudale
Cet aquarium était vraiment trop sale.
Il retrouve son monde en ricochet,
Sur les parois de verre, son reflet.

Cyprien flotte le ventre gonflé
Vive le poisson rouge, il est crevé
On l’attrape alors par le petit bout
De la nageoire avec un grand dégoût
Le jetant dans l’écuelle du matou.

Pourtant, ça ne fleure pas la rose
Dans la cour aux poubelles ! Mais qu’on ose
Balancer ce déchet sur son museau
Abandonnant les restes d’un moineau
Le chat déserte ce lieu profané

L’âme putréfiée frappe au nez divin
Monsieur Pierre ouvre son pieux cahier
Cyprien Poisson, rien à signaler
Ni bon ni mal, Rouge de son état…
– Quelle pestilence, c’est un attentat !

Dieu convoque ses pairs en consistoire,
Anges et démons à leur écritoire.
Belzébuth fulmine de tous ses feux
– Qu’il aille moisir chez les bienheureux
Je ne changerai pas mon vin en eau.

L’ange-gardien du purgatoire sentant
Le vent tourner hurle : – c’est un complot !
Les Saints du paradis éclatent en sanglots
Pierre de la pointe de son mocassin,
Refoule vers la sortie le défunt

Cyprien ne fut jamais bien vivant
Il ne sera jamais complètement mort
Voilà figé dans sa fange le sort
De l’humain à l’esprit de poisson rouge
Qui croise les doigts pour que rien ne bouge


Consistoire : Assemblée solennelle des cardinaux présents à Rome, réunis sous la présidence du pape dans des circonstances très importantes.

Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 28 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [5]:
Violette. Lo. Stapula. Leonard. DNN.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [61]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Lo. Tonindulot. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Royam. Ann. Muse31. Fregat. Louis. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Stapula. Gerachau. Marcek. Joa. AR_d_N. Dreamhunter. Kirlian. Jamespx. Salus. Lucie. Claudel. Anemone. Pilar. Lysio. Mahea. Catriane. Sylvain2023. Theo. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Rousselot. Par ma voix. Coeur de poete . Amon 1er. Typique. Ouakaman. Laurent7869. Lastours. Taw. Andre. Franklino. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. Joailes. DNN. Maitia. Licrone. FranckLPSME. Lou-guit. Vincentcros.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia. Inti . Joailes. Shaozu. Decugis Martial. LaPeurDuVide.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924