Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Lolo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : NATURECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:NATURE

Vigne, source de bonheur

*


Elle est ce que l’homme est au labour
Elle se donne sans fanfare ni troubadour
Par un printemps chétif, rebelle indomptée
Pousse et monte en fleurs dans les coteaux
Gare aux excès car remplie de vivacité
Le maitre se fera présent avec ses ciseaux

En bourgeons, les abeilles s’affolent
En feuilles, le vent qui les cajole
Déploiement de fruits colorés de vert
Un jour tu te retrouveras dans mon verre
Tu grandis en âge et en puissance
D’où tu puises ta grande aisance

Vendange d’octobre te fait perdre ton silence
Gorgés de soleil et de pluie de providence
Pourtant ton voyage ne commence
Maitre de chai qui travaille avec prévoyance
Seul mais outillé de son immense expérience
Il saura te transformer en fontaine de Jouvence

Tu deviendras plus que désaltérante
En bouche, ta justesse sera enivrante
Le rouge de ton nectar débordera d’insolence
Tes notes de cassis en pleine effervescence
Des effluves d’épices remplies d’opulence
Des tannins mûrs et une finale persistante

Mais avant le maître te fera reposer
au frais dans de grandes barriques
dans un endroit qu’il se doit de t’imposer
pour que tu deviennes unique

Quand tu ne seras plus de ces époques
je te coulerai en carafe sans équivoque
Mon nez perverti en Pinocchio
Voudra te sentir sans vertige ni brio
En coupe, je te tanguerai pour mieux t’apprécier
Tu n’auras qu’à t’exhiber pour m’initier

L’avenir te confèrera la plénitude
Des nuances d’harmonies escomptées
Une bouche grasse sans incertitude
Une matière riche, trop-plein de doigté

Quand tu seras devenu
Une femme s’embrasera à ta vue
Elle trempera ses lèvres un peu charnues
Intense découverte et pensées saugrenues

Assis à cette table, chaleur d’été
Terrasse de village aux milles accords
Alpes italiennes en fond de décor
Oliviers pourvoyeurs de gaieté

Dans ses yeux, je pourrai te lire
Savoir et partager son délire
Prendre sa main qui s’étire
Et peut-être avoir l’occasion de la séduire

Le vin, plus qu'une boisson alcoolisée, un art de vivre et de partager un repas.

Ecrit par Lolo
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 5 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [54]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lili. Kim Aquilina. Rimatouvent. Oxalys. Colline. Hugo98. Ray78. Nostahrj. Lasource. Ann. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Marcek. Sosso. Joa. AR_d_N. Cielbleu. Dynamot. Salus. Hurlevent. Claudel. Mijo. Ottomar. Pilar. Catriane. Chante. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Claude.M. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Noiressaim. Bleu Horizon. F.Lo. Coroner. Mixka. Anae. Matriochka. Obofix. Francois. Ori. Prune. Licornou. Charazed. Colchonero.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Colchonero. Rimbaud. Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924