Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : DIVERSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:DIVERS

Était-il bon qu’ils s’associassent !



« Il est des moments creux où l’on sent la fatigue
Voici de la semaine une banale intrigue
Et le malt écossais incitant au ravage
L’œil était dans le verre avec du douze ans d’âge. »

( Hictor Vugo ?)



Pour mieux s’associer en formant une paire
Il faut l’affinité le désir et le goût
Or la jeune marquise qui au marquis sut plaire
Souffrait trop que la chasse ait volé son époux

Et le voyant partir en étant sur la tour
De la mélancolie la prenait toute entière
Un blond valet alors l’occupait tout le jour
Et la dame adorait sa présence guerrière.

Associer noblesse et roture quelle affaire !
Berthe de l’Écrinchot en bénéficia
Le valet fut ardent et sut si bien y faire
Que vinrent des enfants : Bertrand, Alicia

Brun était le marquis brune était la marquise
La blondeur des enfants rendit dubitatif
Mais l’on trouva la trace d’une grand-mère exquise
Dont le cheveu fort clair devint le seul fautif.

Associant l’histoire aux critères physiques
Et a l’hérédité maintes combinaisons
Des associations de moments génétiques
Donnèrent aux cocus mille bonnes raisons.


Et pendant ce temps là, le sable s’écoulant
Dans le grand sablier que Chronos surveille
Alicia grandissait chaque jour étonnant
Devenant du château la plus tendre merveille

Et du haut de la tour regardant des faucheurs
Un jour elle s’étonne qu’en coupant des broussailles
Ils arrêtent parfois leurs épuisants labeurs
Pour affuter la faux dont l’acuité défaille.

Sur la meule tournante, outil mal humecté,
Elle voit un gaillard, qui ne la voyait pas
Dessus la pierre, pisser, d’un air décontracté.
J’étais loin de penser que cela s’affutât

Dit cette demoiselle qui en eut des envies
Et comme il était brun leur association
Après que leurs natures en eussent été ravies
Eut quelques descendants de bonne carnation !


Bertrand qui ne rêvait que de faits scientifiques
Fit de la génétique sont sujet principal
Associant beaucoup des critères illogiques
On lui doit des horreurs au destin peu banal

Associant le loup à quelque pinnipède
Il obtint par erreur un bizarre animal
Aquatique et gluant ce fameux quadrupède
Fut appelé loup-phoque ce qui n’est pas banal.

Il sombra dans l’alcool et devint cirrhotique
Il mit sur un radis des gènes d’éléphant
La nature en perdant soudain toute logique
Créa l’éléphant rose animal éthylique.















Ecrit par Rimatouvent
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 20 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [3]:
Kim Aquilina. Machajol. Salus.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [47]:
La veuve noire. Violette. Tourmentin. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Alex. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Lasource. Louis. Wall. Banniange. Gerachau. Marcek. Joa. Tom. Jamespx. Salus. Fran72. Eolia. Gbandi. De Lesquivir. Poetedza. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Paule. Arcane. Piwi87. Laurent L.. Ventvert. Grain de sable. coeur de poete . Le depressif. Drummy. Martial. Emimar. Eva Dam. Typique. Lupuswarrior. Tintin. Wolverine.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Wolverine. Tintin. Lupuswarrior. Timlafleur. Lann vihan. Manuel Lalumiere. Dringpiece. Isidore. Typique. Barissa. Monsieurpaul. LilieTheKid. Clindoeil. Sagittaire. Un dormeur . LeCanadien. Litterateur17. Jon_contrecourant. Antonwhat. Abelard.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924