Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : CULTURE ET SOCIETECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:CULTURE ET SOCIETE

Article quatre cent quatre vingt treize




Puisque les choses changent il faudrait rappeler
Que le droit du travail devrait évoluer.

On devra renoncer à tout droit de cuissage
Virer tout harceleur et son appareillage.
L’entêtement frôleur sera donc démodé
Au rut dans le travail nul n’est accommodé.

Et une main au cul, sans accepté partage,
Ne peut sans permission imposer son ouvrage
Car même la pratique agréée et permise
Ne se peut pratiquer où labeur est de mise.

D’une jolie culotte tirer sur l’élastique
Sera considéré tel prélude érotique
Et nécessitera une permission
Préalable certain à toute tension.

Pour le symptôme aigu le mâle s’isolant
Sur son propre élastique ira sans doute tirant
Mais en privé bien sur car un sot déballage
Même pendant les pauses deviendrait un outrage.

Il faudrait donc des dames obtenir un visa
Ne pas se comporter comme un vulgaire goujat.
Et les positions politiques dominantes
Ne sont pas droits acquis aux choses décadentes.

La parité étant objectif nécessaire
Il faudra à ces dames tout d’abord savoir plaire
Et être autorisé c’et la moindre des choses
À parler sans toucher aux lys et aux roses.

Le texte est décidé son nom est défini
Ce sera dès demain l’article Zanini

Tu veux ou tu veux pas
Tu veux c'est bien
Si tu veux pas tant pis
Si tu veux pas
J'en f'rai pas une maladie
Oui mais voilà réponds-moi
Non ou bien oui
C'est comme ci ou comme ça
Ou tu veux ou tu veux pas

Que vous soyez ministre ou grouillot de l’état
Il faut avoir l’accord pour toucher les appas
Et même l’insistance habile, persuasive,
N’obligent nulle dame à être permissive.

Et puis on le sait bien le milieu politique
Annonce énormément mais quand vient la pratique
Promesses attendues sont rarement tenues
Un oui peut entrainer quelques déconvenues.


Certes quelques clients de commerces illicites
Vont se faire taxer leurs lascives visites
Ce n’est pas une raison pour harceler partout
Des dames qui pour vous n’ont pas le moindre goût.

Il est même prévu que face à l’insistance
On censure l’auteur de toute maltraitance
Et que l’on donne aux dames un outil de défense
Capable d’amputer l’excessive insolence.












Ecrit par Rimatouvent
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 26 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [52]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Lili. Loupy. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Maninred. Zitoun. Louis. Aros. Saintes. Isa la Bella. Gerachau. Marcek. Tom. Lolo. Dynamot. Salus. Lucie. Luciole. Mijo. Chris Laure. Mistou. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Paule. Francois Ville. Piwi87. Arnaud Gerard. Guigui90000. Ventvert. Yanis abrous. Lafleurquirime. Smidos. Jereve. Yves Shadow. Sylvie la poetesse. Emile Andre. coeur de poete . hassane1. Drummy.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
kulm. Quan. Drummy. Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme. Corniguedouille. Lilasmyrtille.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924