Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Illustrateur
Madykissine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
           

Catégorie : DIVERSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:DIVERS

L'oiseau de Chairbout

Highslide JS

Recueil distribué en ligne


Dans son nid d'aventure,
Un oiseau, seul et triomphant
Exerce sa voix pure
Aux fins d'être charmant.
L'amour vient à l'audace,
Aux membres volubiles
Envahissant l'espace
De leurs discours subtils.

Le ciel est bien aimable,
Et laisse au diapason
Ce grand faiseur de fables
Et son accordéon.
Le chanteur populaire
Aux murs gris de la ville
Adroitement sait plaire
Avec ses "la" puérils.

Devant la foule immense
L'animal est flatté
Puis seul, si seul, il pense :
À moi, la vérité !
Qu'on m'amène servante
À mon gré bien habile
Afin que belle entente
Ait doux salaire et mil.

On fait passer l'annonce
Au peuple médusé
Devenu sourd. Pas l'once,
Au parvis consulté,
Pour le célibataire
D'une muse facile.
Toutes, par l'urticaire
Souffrent, depuis avril.

Toutes, par l'urticaire
Souffrent, depuis avril.

"On connaît la musique"
Entend-on dans les cours.
"Puis tout ça se complique
Au milieu du parcours.
On nous promet le monde,
On nous présente en ville
Et la suite est immonde :
Le bonheur, où est-il ?

On nous veut cantinières
En voile d'organdi
Devant la cuisinière
Et l'oiseau dans son nid
Range ses œufs en file
Ainsi qu'à la caserne
Des pioupious en civil.

La chanson militaire
Oh nous vous la laissons :
Madame votre mère
En a dit les leçons."
Il se fait un silence
Un silence entre mille
Aussi lourd, quoi qu'on pense,
Qu'un ours brun sur un fil.

Aussi lourd, quoi qu'on pense,
Qu'un ours brun sur un fil.

L'arroseur arrosé remonte dans son chêne
Il y écrit, depuis, ses mémoires, sans bruit.
Pour ceux qui les liront, sachez que sous la peine
Il y a des chansons, de l'orgueil, de l'ennui.

Le ciel, pour adoucir la vie
N'invente rien de plus habile
Et, pour exprimer l'harmonie,
Quelques secrets... indélébiles.




Inspiré de loin par "le complexe de la truite"
Muse à Musique - volume III ©M.KISSINE – ISBN 9782919390335




Ecrit par Madykissine
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 17 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [50]:
Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Pierre. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Jeannine B. Royam. Lasource. Ann. Saintes. Fasya. Wall. Lefebvre. Anthime. Marcek. Joa. AR_d_N. Jamespx. Varech. Lucie. Hurlevent. Claudel. Mijo. Pilar. Jakecrit. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Ventvert. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Typique. L etre anonyme. Momolemarin. taw. Andre. Robin. Luciole12. Zeev stern.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix. Darty75. Pakita07. Candy. 0lou.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924