Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Madykissine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : DIVERSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:DIVERS

Agisme


Les poètes, dans la tourmente,
Aux corolles de la beauté,
Considérant la longue pente,
Rêvent le présent de l'été.

Cueillez ici, cueillez la rose,
Avant que l'hiver tout puissant,
Marquise, ne fane la chose
Au jardin des beaux sentiments.

L'injonction faite à la femme,
Au printemps, de donner son cœur,
Dès qu'un regard viril s'enflamme
Invite au plaisir enchanteur.

La mode aux multiples ficelles,
Pour qui ne goûte point les mots,
Relie l'ancienne ritournelle
Aux ardeurs des points cardinaux.

La beauté toujours nécessaire,
Et le désir, bien présentés,
Font que la jeunesse doit plaire
Et pour cela, ne point passer.

Restez jeune et pleine de grâce
Au prix comptant de votre corps.
Voyez-vous comme le temps passe :
Contre lui, faites des efforts.

Soyez moderne, libérée
Dès que l'homme pose les yeux
Sur les marges de l'hyménée.
Le danger vaut trois, mieux que deux.

Nul ne sait où cela s'arrête
Mais il faudra bien peu de temps
Pour qu'on se paie sur votre tête
Au prétexte de quelques ans

Qui parfois ne sont pas les mêmes
Selon qu'on porte un étendard
Ou que l'on regrette un poème
Autrefois, chargé de regards.

L'on vous dira peut-être intelligente
Ou si triste en votre maison,
Qu'ailleurs, où le plaisir serpente,
On cherchera d'autres bourgeons.

C'est la vie. L'âge est un naufrage.
Apprenez ou n'apprenez pas
À chanter. Le nouveau ramage
Moquera vos anciens appâts.

Hélas, qu'il est triste, Madame,
Que cette comédie, toujours,
S'achève sans que, dans votre âme,
On n'ait approché votre amour.



Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,
Mais dans l'œil du vieillard on voit de la lumière.
Victor Hugo - La Légende des siècles

Porte plume ©M.KISSINE – ISBN 9782919390311


Amicalement à vous
11 décembre 2016


Ecrit par Madykissine
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 47 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Violette. Leonard.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [63]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Polymnie2. Jjnad. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Pierre. Machajol. Sandipoete. Colline. Evemarie. Jeannine B. Nostahrj. Lasource. Ann. Colibri. L_ Alb_Atroce___. Muserhode. Louis. Saintes. Isa la Bella. Fasya. Wall. Banniange. Stapula. Marcek. Joa. Tom. Varech. Thierrycabot. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Myroina. Anemone. Mistou. Ottomar. Pilar. Mahea. Christ. Jakecrit. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arletteparadis. Arcane. Nihilisteo. Grain de sable. Coeur de poete . Typique. Laurent7869. Lastours. Noiressaim. Zeev stern. Zalina. Bleu Horizon. F.Lo. Ohazar. SteveMtl.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Isidor. Saphir. SteveMtl. SiobhanRiordan. Marianaze. Eyny. Soliloquer. Ohazar. SoftMachine. Las. Bb68128. Auguste. Christiane87. Lilipoete95. Eyni. Elkseuroise14. Besson. Cocicofa. Clacele. Jeansu.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924