Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Djoze



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : AMOUR ET SENTIMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:AMOUR ET SENTIMENTS

Nobody cry me

*




Dans la solitude
De ces pages
Un enfant merveilleux
Au cœur de lumière
Ici même cachent ses peurs

Bercées de couleurs
Personne ne le trouve
Personne ne le pleure
cet enfant de malheur
Il a dit d'une voix sans sons
Je n'existe plus ici
Je ne vis que dans vos croyances
Et je ne pourrais jamais trouvé de répit
Dans votre cœur
Il reste toujours
Une prière pour moi
Pourquoi, oui pourquoi?
Dites-le moi

Croyance sans fondements
Illusion sans action
Puéril et lâcheté
De ceux qui ne pourront jamais rien changer
Quand un matin je me vis
T enlacer, pleurer et sourire
Quand tant de misère m'assaillit
Et d'un revers de la main
Je t'ai maudit.

Vous ne comprendrez jamais
Personne ne me cherche
Personne ne me pleure
Personne ne me cherche
Personne ne me pleure
Y-a-t-il un endroit ?
Dans ces cœurs irréfléchis
Derrière les murs
Plein de pluie, d'amertume
Au cœur de l'ennuie.

Enrichir le démon qui nous a vus naitre
Croire en l'être
Croire en l'homme que l'on peut être
Accroître l'amour de déraison
Supprimer tous ses sentiments d'appartenance
Éclairer son cœur de lumière, Immense
Dans ses pièces où nous vivons tous
Enrichit des autres

Comme l'amertume assaillit
Comme la lame s'enracine
Dans ma poitrine
Quand les images arrivent
Les raisons déraillent
Je sais que je ne suis
Je sais que je ne suis et que jamais je ne serai
Je sais que je vis et que rien ne peut y changer

Tu as vu l'amour sillonner ses vallées
Tu as vu l'amour dévaler sans raison
Habillée de beauté dans une nuit folle
Ce sourire, ce diamant suspendu à ses lèvres

Et te voilà plus rien
Bien plus loin
Bien plus loin
Plus rien n'alimente ce foyer
Tu pourrais être
Mais tu ne le seras jamais
Personne ne le trouve
Personne ne le pleure
Personne ne le trouve
Personne ne le pleure
Personne ne le trouve
Personne ne le pleure




Ecrit par Djoze
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 22 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Machajol. Pilar.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lili. Loupy. Kim Aquilina. Machajol. Oxalys. Le bizarre. Evemarie. Ray78. Lasource. Louis. Saintes. Isa la Bella. Banniange. Stella. Marcek. Capella. Bruno FortuneR. Lolo. Dreamhunter. Dynamot. Salus. Brulene. De Lesquivir. Mistou. Pilar. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Vincperr. Francois Ville. Piwi87. Myotte. Guigui90000. Ventvert. Yanis abrous. Lafleurquirime. Jereve. Claude.M. Ecaille13. coeur de poete . hassane1. Drummy.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
royak. Claude.M. kulm. Quan. Drummy. Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924