Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Illustrateur
Piwi87



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
           

Catégorie : EVENEMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:EVENEMENTS

Oradour....Souviens-toi !

Highslide JS



«Oradour....Souviens-toi !» Telle est cette devise,
Garder ce lieu en mémoire qu'on se le dise.
C'était une petite bourgade pleine de vie
De par ses commerces, ses fermes, mais aussi...

Son équipe de football, ses fêtes, ses marchés,
Ces endroits où tous ces habitants aimaient se retrouver.
Six Juin quarante quatre ! Débarquement des alliés en Normandie,
Heureux de cette nouvelle ! Ils avaient tous le cœur réjoui.

Mais il y a ce fameux jour ! Un vrai désastre
Ce dix Juin mil neuf cent quarante quatre
Une division Waffen SS Das Reich rentre dans le village
Peu avant quatorze heures ! Un mauvais présage.

Ce pauvre garde champêtre qui était tout désigné
Pour rassembler la population sur la place du marché,
Tous ces villageois qui se massent sur le champ de foire
Pensent-ils une seule minute qu'ils ne vont jamais se revoir ?

Tous les résistants ou invalides seront abattus,
Les femmes sorties de force à moitié dévêtues.
Amassée sur la place ! La population est divisée en deux
D'un coté les hommes avec un air inquiet et anxieux.

De l'autre toutes les femmes et les enfants
Se serrant les uns contre les autres tout en pleurant.
La désolation ! La destruction de toutes ces bâtisses
Mais que reste t-il de ces six lieux de supplices ?

Où les hommes seront abattus par leurs bourreaux.
Seront mis à feu ! Recouverts de paille et de fagots.
Mais que reste t-il de l'église ce lieu de recueillement et de prière
Où les femmes, les enfants furent brûlés ? Une pure folie meurtrière.

Et aujourd'hui ! L'on peut y voir toutes ces traces du passé
Dans ce centre de la mémoire, ce village ou l'on peut y déambuler,
Imaginer cette commune jadis animée ! C'était ce bon temps
Prendre aussi le soin de se dire «plus jamais ça» et pourtant...


Pascal



Ecrit par Piwi87
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 29 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [52]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Lili. Loupy. Kim Aquilina. Rimatouvent. BY-LP. Oxalys. Colline. Evemarie. Maninred. Louis. Aros. Saintes. Marcek. Tom. Lolo. Cielbleu. Dynamot. Salus. Lucie. Luciole. Claudel. Mijo. Mistou. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Vincperr. Francois Ville. Piwi87. Arnaud Gerard. Myotte. Guigui90000. Ventvert. Lafleurquirime. Smidos. Yves Shadow. Lespoetes. Kriscar29. Sylvie la poetesse. Anita Plume. Emile Andre. coeur de poete . hassane1. Chonch. Drummy.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
kulm. Quan. Drummy. Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme. Corniguedouille. Lilasmyrtille.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924