Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Djoze



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : CULTURE ET SOCIETECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:CULTURE ET SOCIETE

Idées passagères de nos cœurs voyageurs.


https://clyp.it/eekugoks


La vie se déchaîne,
En rage je l'étais,
croyant que responsable,
Elle était,
Société, voisin, injustice,
Deux voies s'offrent en nous
La peur ou l'amour,
Déconnectés nous le sommes tous,
Et c'est dans cela,
Que nous nous perdons.


L'amour nous l'avons
Là en nous,
Et la vie,
N'est que le chemin pour se retrouver,
À nouveau faire Un,
Avec notre forme la plus subtile,
Pourtant la plus profonde,
Celle d'aimer sans conditions.


Ce que nous pensons,
Devient ce que nous croyons,
Nul n'a souffert de ne pas réfléchir,
Pensons-y.


Déconnectés de nos ressentis,
De nos émotions,
Alors que c'est de nos réflexions,
Dont il fraudait se méfier,
Quand on pense,
Que la vie se réfléchit.


Lâcher prise, non,
Débrancher la prise.


Vivre c'est agir,
Aimer c'est ressentir
Vivons!
Et là nous comprendrons.


D'accord !
Offrons-nous l'indulgence d'être humains,
Simplement,
Pour ne pas dire seulement,
Mais l'espoir d’être bien plus,
Au-delà de nos formatages personnels ou extérieurs,
Bien plus qu'un corps, qu'un individu,
qu'un simple nom,
Aussi beaux que nous soyons, riches, ou connus?
Bien au-delà de l'étiquette que nous portons,
Quelle soit brillante ou salie.


Si tu t'imagines n'être que ça,
Tu t'allies avec ceux que tu crois être ennemis.
Le début de ta souffrance,
Commence ,
Quand tu accordes la direction et les événements,
Qui apparaissent dans ta vie,
Comme étant crées par un autre.


Pourtant je te l'assure,
Chaque respiration est ton commandement,
Chaque mouvement de cils,
Tu ne le dois qu'a toi.


Après il est vrai,
Que si tu souhaites,
Rentrer dans une boîte,
Dans une case,
Qui ne t'appartient pas,
Qui n'est pas toi,
Oui, tu l'auras
Ce sentiment,
De ne pas être,
De ne rien contrôler.


Mais prends conscience,
De cette simple idée,
C'est toi qui as voulu vivre l’expérience de ne rien contrôler.
Car la force tu l'as,
Et elle est tellement puissante
Infinie,
Que tu pourrais te faire croire n'importe quoi.
Reconnecte toi à toi,
Seulement à toi et tu verras.


La clé comme il a été dit partout,
Elle est en toi.
Ne cherche plus à l’extérieur,
Ce que tu ne pourras jamais trouver,
Pouvons-nous trouver l'amour
dehors ?
Alors qu'il nous habite.



Ecrit par Djoze
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 25 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Machajol. Pilar.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lili. Loupy. Kim Aquilina. Machajol. Oxalys. Le bizarre. Evemarie. Ray78. Lasource. Louis. Saintes. Isa la Bella. Banniange. Stella. Marcek. Capella. Bruno FortuneR. Lolo. Dreamhunter. Dynamot. Salus. Brulene. De Lesquivir. Mistou. Pilar. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Vincperr. Francois Ville. Piwi87. Myotte. Guigui90000. Ventvert. Yanis abrous. Lafleurquirime. Jereve. Claude.M. Ecaille13. coeur de poete . hassane1. Drummy.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
royak. Claude.M. kulm. Quan. Drummy. Le depressif. Beaurinois heureux chanceux. Coeur de poete. Ridermoon. Hassane1. Ecaille13. Emile Andre. Amlle. Milo. Hibou. Constantin. Jon doe. Silverlo. Popodobrasil. UnSeulPoeme.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924