Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Coeur de poete



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : DIVERSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:DIVERS

Regard


En regardant une photo
Il n'y avait que sa robe qui avait pris la couleur des fleurs
Qu'elle tenait en bouquets dans ses mains
Le reste de la photo mi-corps et l'arrière plan :noir et blanc
Touchée par la nature dans ses apparences
Le reste à l'état de souvenir
Les rêves en couleur ?Et le passé rappelé ??
La nuit tourmentée qui ne peut percer les rêves
La fin de la nuit ennuyée d'une aube
Aussi des corps séparés qui vont se lever pour vaquer
Du moment que rien ne trouble son chez-soi
Bonne conscience préserve
Un décalage comme dans la photo
Imaginons que le reste soit en couleur et change
Qu'elle garderait la même robe , le même bouquet
Pourtant l'être humain reste humain , la nature naturelle
Le matériel aussi
C'est la personnalité qui est différente ,la réaction en fonction du Sujet
Une toile impressionniste
Pour le Bouddhiste tout est illusion
Tout est relatif
Comme l'amoureux qui voudrait retrouver une autre le lendemain
L'aube aurait l'effet d'un effaceur
C'est qu'il est trop épris alors et veut conserver
Comme dans mon poème précédent sur la nudité
Je parlais de panneaux japonais qui coulissent
Comme des yeux qui clignent :ouverture et fermeture
Fermer les yeux puis les rouvrir
Mémoriser et passer à autre chose
Pourtant il faut aussi savoir ouvrir d'autres fenêtres
Ne pas vivre que sur son chez-soi interne et externe
Et cela me rappelle une autre photo
Une femme assise sur son lit près de sa fenêtre
Qui donnait sur un jardin
Elle était dans la pénombre mais ce dernier rayonnait de couleur
Rouge et verte
On ne pourrait imaginer ,sauf déprime , un jardin noir
La nature doit rester "verte"
A bien regard le nom regard
Le d minuscule , un demi oeil bloqué par la barre du l
Le r majuscule un demi oeil assis qui regarde vers l'arrière mais
Bloqué par la barre de devant
Entre le g minuscule ,demi oeil tourné vers l'arrière
Le e demi oeil et sa cédille tournée vers l'avant
Et le a demi oeil qui tourne sa cédille vers l'arrière




Ecrit par Coeur de poete
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 19 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [54]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Fanch. Skywheeler. Lo. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Lasource. Ann. Muserhode. Saintes. Fasya. Wall. Stapula. Gerachau. Lefebvre. Marcek. Joa. Cepyge X. Lolo. Salus. Claudel. Mijo. Anemone. Pilar. Mahea. Sylvain2023. Aurorefloreale. Francois Ville. Maldoror. Mickael. Par ma voix. Coeur de poete . Drummy. Lemessager. Amon 1er. Typique. Laurent7869. Franklino. Noiressaim. Maitia. F.Lo. Licrone. Vincentcros. Lanter. cocicofa.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
cocicofa. Clacele. Jeansu. Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924