Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Martial



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : DIVERSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:DIVERS

La maladie de mon chat




Mon chat se mourrait au fond de la baignoire
Il mourrait d'amour et je ne savais pourquoi.
Mon véto préféré alerté par mes soins
ordonna une seule chose pour sauver l'animal:
retrouver in petto l'objet de ses amours.
Me voila parti dans tout le voisinage
frappant à chaque porte, cherchant la seule chatte
qui a pu le retourner d'une pareille façon.

Toutes les chattes du quartier, l'une après l'autre
je les ai présentées au chat dans sa baignoire.
l'animal ne daignait même pas ouvrir l'œil
pour me témoigner un peu de reconnaissance.
La maison était pleine de chattes amoureuses
qui rêvaient d'être celle qui sauverait mon chat.

J'ai couru encore dans la ville entière
à la poursuite de l'amante de mon chat.
L'animal se mourrait, refusant sa pâtée
ainsi que toutes les chattes que je lui présentais.
Mon véto préféré une fois encore alerté
a avoué son incapacité à sauver mon chat.

Bien souvent mon chat avait montré ses compétences
auprès des jolies voisines de notre quartier
Même en vacances, il aimait l'aventure
et me portait vers la femme qui avait une chatte.
De toutes ces bêtes que je lui présentais
Il y avait certainement de ses filles.

Tourmenté par le doute, voyant mon chat mourir,
J'ai pensé que mon animal avait viré
que ce chat était devenu soudain pédé.
Alors j'ai attiré à la maison tous les mâles.
Une bagarre immense autour de la baignoire
n'attira pas mon chat qui continua de mourir.

En désespoir de cause, j'entrais dans la baignoire
avec les poissons rouges et mon dernier roman
J'ai mis de l'eau pour les poissons qui pleuraient.
Tout doucement j'ai commencé la lecture
Alors, le chat a ouvert l’œil, a tendu l'oreille
a gobé un poisson, s'est étendu sur moi.

Il se mit à raconter l'histoire en rigolant.
J'ai donc guéri mon chat avec un poisson rouge
ou un roman qu'il dit avoir écrit lui même.
Mon véto préféré n'a pas voulu me croire.
C'est pas grave, je crois qu'il n'aime pas les chats
et ne sait pas écrire de simples romans.





Ecrit par Martial
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [57]:
Licorne. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Pierre. Machajol. BY-LP. Pieds-enVERS. Colline. Evemarie. Royam. Lasource. Ann. Muse31. Muserhode. Louis. Fasya. Wall. Stapula. Gerachau. Lefebvre. Marcek. Joa. Ma douce. Tomto. Cielbleu. Dynamot. Salus. Mijo. Fleur. Pilar. Jakecrit. Carassius Auratus. CreepyBrain. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Guigui90000. Yanis abrous. Milo. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Alain le roux. Typique. Lastours. Zalina. F.Lo. Zen. Obofix. Zelie. Ori. Aube. Cecel. azur42.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Fredy JAOFERA. Marcangelbis. Marcangel. azur42. jurissia Oyabi SLam Gabon. Cecel. Monis-Enidra. Espiegle. Mpoppinski. klebold. Michael Blueheart. becklepoete. sapho. Melifica1. Aube. Melissa-May April. Ammonitech. Alexandros. Zelie. Caronefertary.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924