Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : AMOUR ET SENTIMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:AMOUR ET SENTIMENTS

Evocation




Je marche aux jachères
D’un esprit vacant ;
Vos souvenirs, chères,
Se livrent au vent…

Mais, déjà salace,
S'élance en surface
Le tendre, et l’émoi !
- Vous ! Tendue, et moi,

A l’assaut des charmes
A peine interdits,
Infimes d’alarmes,
Par de petits cris !

Nous fûmes amants
Comme en ces romans
De gare gothiques
Aux louches éthiques !



D’autres fiancées
En ces songes fins,
Hanches mi-ansées
De leurs voiles vains…

- Elle, c’était l’ange ;
Mais étrange ! Étrange…
Elle, aimée, aimant,
Et l’air qu’un œil ment !

Et toutes ces larmes,
Et l’arc des passions,
Le fard de mes carmes,
Et les sensations…

Autans du passé,
Soufflez ! l’or glacé…
C’est la souvenance
Que l’amour romance.




J’erre à mes ivraies ;
Mes friches d’hiver,
Ivre d’amours vraies
Comme de trop d’air !

Une image floue
Résurge, et me floue :
… Ce furent doux heurts ;
Ce furent douleurs !

Ma petite folle !
Elfe, gouffre, puits !
Belle fleur de saule,
Pute, paille, fruit !

Mais celle avec qui
Le monde alangui
S’offrit en sa grâce,
Garce ! Etait de glace…



… Et marchant , mes chères,
Le nez dans un vent
D’odeurs maraîchères,
Je sème devant

Moi tout le mémoire
Où vos seins en poire
Percent sous le lin,
Et font l’œil malin !

Belles, libellules,
- J’aimais ! J’étais mû
Par bien des cellules
Qu’amour ont ému….

Mon bestiaire acre et
Mon zoo secret !
Mes tendres panthères !
…Mes cors délétères !




Que vous fussiez mienne,
Vous ? C’était idiot !
Je vous aimais chienne,
Sauvage, - ocelot !

… Puis nous nous aimâmes :
Nos armes - nos âmes-
Frettaient leurs sabords ;
Fiers ! jusqu'à nos morts !

Juliettes et Laures,
Et d’autre amours !
Ces cœurs que tu dores,
Nature ! sont lourds

De pactes faustiens,
Aux jougs gros de liens ;
De joie et de peines,
De rois et de reines…




Ecrit par Salus
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 27 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Oxalys.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
Licorne. LuneDeTristesse. Violette. Rickways. Jjnad. Lo. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Jeannine B. Ray78. Royam. Louis. Isa la Bella. Fasya. Jenesuisrien. Wall. Gerachau. Joa. Verbo. Tomto. Pablo. Salus. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Sylvain2023. CreepyBrain. Remia. Aurorefloreale. Leonard. Nihilisteo. Guigui90000. Isabelle Chevalier. TheLightOI. Coeur de poete . Alain le roux. Typique. Laurent7869. Lastours. Franklino. Zeev stern. Zalina. Bleu Horizon. F.Lo. Guillaume Rindelaire. Coroner. Mercurocrom. Mixka. Eti. Ericd. Kolean. Taciturne. Metamorphose. Ombrefeuille.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Ombrefeuille. Metamorphose. Taciturne. Kolean. Andrea. Bougainvillier. Goulven. Zoeyxtkop. The_Writer. Fanny. Anil. Alain le roux. Losamigos1. PrimeSauce. Ericd. Ivanitch. Melodie. Tesla. Ouroboros. Spalmaer.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924