Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : AMOUR ET SENTIMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:AMOUR ET SENTIMENTS

Evocation




Je marche aux jachères
D’un esprit vacant ;
Vos souvenirs, chères,
Se livrent au vent…

Mais, déjà salace,
S'élance en surface
Le tendre, et l’émoi !
- Vous ! Tendue, et moi,

A l’assaut des charmes
A peine interdits,
Infimes d’alarmes,
Par de petits cris !

Nous fûmes amants
Comme en ces romans
De gare gothiques
Aux louches éthiques !



D’autres fiancées
En ces songes fins,
Hanches mi-ansées
De leurs voiles vains…

- Elle, c’était l’ange ;
Mais étrange ! Étrange…
Elle, aimée, aimant,
Et l’air qu’un œil ment !

Et toutes ces larmes,
Et l’arc des passions,
Le fard de mes carmes,
Et les sensations…

Autans du passé,
Soufflez ! l’or glacé…
C’est la souvenance
Que l’amour romance.




J’erre à mes ivraies ;
Mes friches d’hiver,
Ivre d’amours vraies
Comme de trop d’air !

Une image floue
Résurge, et me floue :
… Ce furent doux heurts ;
Ce furent douleurs !

Ma petite folle !
Elfe, gouffre, puits !
Belle fleur de saule,
Pute, paille, fruit !

Mais celle avec qui
Le monde alangui
S’offrit en sa grâce,
Garce ! Etait de glace…



… Et marchant , mes chères,
Le nez dans un vent
D’odeurs maraîchères,
Je sème devant

Moi tout le mémoire
Où vos seins en poire
Percent sous le lin,
Et font l’œil malin !

Belles, libellules,
- J’aimais ! J’étais mû
Par bien des cellules
Qu’amour ont ému….

Mon bestiaire acre et
Mon zoo secret !
Mes tendres panthères !
…Mes cors délétères !




Que vous fussiez mienne,
Vous ? C’était idiot !
Je vous aimais chienne,
Sauvage, - ocelot !

… Puis nous nous aimâmes :
Nos armes - nos âmes-
Frettaient leurs sabords ;
Fiers ! jusqu'à nos morts !

Juliettes et Laures,
Et d’autre amours !
Ces cœurs que tu dores,
Nature ! sont lourds

De pactes faustiens,
Aux jougs gros de liens ;
De joie et de peines,
De rois et de reines…




Ecrit par Salus
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 22 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [46]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Pierre. Alex. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Jeannine B. Lasource. Madykissine. Muse31. Mr-aurel. Fasya. Jenesuisrien. Lefebvre. Marcek. Joa. Thierrycabot. Salus. Bebe. Lucie. Aguirre. Eolia. Claudel. Mistou. Ottomar. Pilar. Joachim. Poetedza. Aurorefloreale. Arcane. Nihilisteo. Yanis abrous. Amon 1er. Typique. Laurine . Andre. Manon_climb. Ced le magnifique. VaianaVy. Estceguido. FouSentimental.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
FouSentimental. Baroudback. VaianaVy. Avamankpe. Coeur battant . ThorHydae. Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924