Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Leonard



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : CULTURE ET SOCIETECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:CULTURE ET SOCIETE

N'ayons de cesse que nous les chassions tous





Ce que j’appris avec ma chatte
Je ne l’explique pas très bien
Mais ça me sert loin des pénates
Dès que j’ai affaire à des chiens…

Je ne m’explique pas très bien
Comment j’apprends avec ma chatte
À faire face aux psychopathes
Qui me harcèlent pour mon bien

Dès le printemps dans vos jardins
Monsieur le temps ça vous épate
Qu’elle attrape vos magiciens
Je ne l’explique pas très bien…

Monsieur le temps ça vous épate
Je ne l’explique pas très bien
Mais ça m’a rendu acrobate…
Dès que j’eus affaire à vos chiens

Grimper aux arbres me convient
Je suis devenu acrobate
Dès que j’eus affaire à vos chiens
Vraiment féroces sur deux pattes

Elle attrape vos magiciens
Gros papillons traine savate
Qui torturent le rêve ancien
Poussant autour des grandes dates

Monsieur le temps ça vous épate
Qu’elle attrape vos magiciens
Apprentis sorciers blancs de pattes
Hypocrites aux lave-mains

Lors devenu souple acrobate
Bondir aux arbres me convient
Fuyant molosses lourds sur pattes
Et qui s’énervent pour un rien

Bondir aux arbres me convient
Quand vos molosses vont sans laisse
Enervés pour quatre fois rien
D’où je les traite de S.S.

L'esprit C.R.S n’a de cesse
Qu’achèverait à coups de latte
Notre vérité qui le blesse
Alors je fuis comme une chatte

Ce que j’appris avec ma chatte
Pour l’éternité m’en souviens
La vie est courte morne et plate
Si l’on n’y peut chanter plus rien

Pour l’éternité m’en souviens
Monsieur le temps ça vous épate
Elle attrapait vos magiciens
Lourds papillons traine savate

Elle attrapait vos magiciens
Faussaires de très longue date
Polluant les rêves anciens
Sans quoi la vie est morne et plate…




Ecrit par Leonard
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 35 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Machajol. Sylvain2023.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [58]:
Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. BY-LP. Oxalys. Le bizarre. Evemarie. Maninred. Royam. Lasource. Ann. Muse31. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Stapula. Marcek. Gaelleloubet. Thierrycabot. Salus. Lucie. Gbandi. Claudel. Mijo. Ottomar. Pilar. Mahea. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Lady. Arcane. Nihilisteo. Piwi87. Myotte. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Mona Farbiu. Drummy. Amon 1er. Geairaret. Typique. Mido. Laurent7869. Lastours. Andre. Ombre. Sebasura. ESTCEGUIDO.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
ESTCEGUIDO. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune. Lastours. Togson. Fifty. Laurine. Momolemarin.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924