Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Coeur de poete



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : SPLEEN ET TRISTESSECliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:SPLEEN ET TRISTESSE

Un ramoneur qui chemine


Chemine à travers les conflits
Une marche coup d'éclat
Comme un travail de sape
Faire éclater la bulle
Il ne voulait plus éviter les conflits ouverts
Il voulait être le troisième homme
Celui qui se met entre, se mettre au coeur
De loin , par téléphone appeler au calme lui semblait facile
Il en avait assez des gravats , des épaves
De passer à travers comme s'il n'avait pas vu
Il voulait être celui qui titube
Pour lequel on aurait peur qu'il mette un pied où il ne faut pas
Sur un chemin miné
Il avait assez de regarder les courbes évocatrices
D'une Kaligramme
De cette écriture nerveuse que l'on arrive pas à lire
Ces phrases teigneuses , noueuses
Trancher le noeud cordien
Il se désespère de lire les raretés oubliées d'un siècle
Comme si on ne voulait se souvenir
Du plus retentissant , du plus volumineux
L'écran blanc qui combine toutes les fréquences du Spectre
Cet être maléfique d'un James Bond
L'homme au chat
Retrouver l'imaginaire qui n'est qu'une parole
Tant que le monde
Il dira ma parole!
Un verbe divorcé , séparé
Pas un verbe conjugué ...conjoint , marié , en couple
Discuter sur le toit d'un monde
Un toit vu sur des millions de télévisions du monde
Victime d'une inondation
Parler devant le vent ,ne plus se cacher de son souffle
Comme si le vent avait une écoute ,des lèvres pour témoigner
Ne plus parcourir le monde et voir ces petits nuages
Comme des Indiens sur le sentier de la guerre
Cette Terre qui devient liquide , cratère
Des hommes devenus fossiles
Jouer devant eux ce qu'ils nous font
Comme une pièce de Molière
Regardez sire c'est bien de vous dont je parle
Faire réagir , montrer l'absurdité
D'une vie qui de son V s'en va
La vérité qui dérange , chamboule
Remettre de l'ordre
Ranger sa chambre noire
Ses photos chocs
Ne plus cheminer ,être noir de suie
Ce qui nous suit , colle de génération à génération
Une lignée libre, paisible
Tiens ton sourire au bord de la piscine un cocktail à côté de toi




Ecrit par Coeur de poete
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 39 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [5]:
La veuve noire. Mona Farbiu. Caillou7510. Laurent7869. Maitia.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [61]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Lasource. Muserhode. Louis. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Gerachau. Marcek. Joa. Tom. AR_d_N. Kirlian. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Pilar. Mahea. Jakecrit. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Yanis abrous. Par ma voix. Mona Farbiu. Milo. Coeur de poete . Typique. Caillou7510. Electra. Laurent7869. Andre. AlanJoyce. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. mandarine. Maitia. F.Lo. FranckLPSME. Lanter. Mathilde.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924