Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
F.Lo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Catégorie : AMOUR ET SENTIMENTSCliquez ici pour lire tous les poèmes de la catégorie:AMOUR ET SENTIMENTS

Lettre à un beau père

*



J'hésite à vous rejoindre à table...
Après tout, ne suis-je de ceux
Qui n'ont le travail pour enjeu,
Vivant au crochet des notables ?
Je ne suis qu'un sale chômeur,
Ceux-là qui ruinent la société,
La même qui a rejetté
Mes tentatives de labeur.
Mais toutefois si je le puis,
Je vous ferais bien la remarque
Que si vos carrières se démarquent,
Vous lui avez coûté aussi.
Je n'ai de vertus militaires
Ni de retraite à cinquante ans,
Tout ce que vous êtes à présent,
Mérite aussi des jets de pierre.

Loin de moi les idées
De vous ouvrir la prison
Où s'enferment vos pensées.
Demandez juste pardon.

Quitte à parler de ce qui fache,
Votre femme était au foyer,
Et de sa vie n'a travaillé
Guère plus que moi, que je sache !
Quand votre fille gagne un salaire,
Je me fais l'âme parasite
Comme un cancer qui s'invite...
Ce que vous dites par derrière !
La démarche vous est complexe
Quand les rôles sont inversés.
Il vous échoit de méditer...
C'est ça l'égalité des sexes !
Je suis de bonne volonté,
Et je me refuse à toute aide,
Et même si la pente est raide.
Ca vous ne pouvez l'ignorer !

Si votre ouverture d'esprit
Rappelle aux principes ancestraux,
Sachez que vous n'êtes de trop
Aux absences de ma vie.
La société de vos vingt ans
N'est plus qu'un lointain souvenir,
Il est des guerres qui empirent
Des choses plus dures à présent.
Vous ignorez ce dont vous parlez.
Quand on signe à peine majeur,
C'est pour une vie de ferveur,
Et pas pour les joies du privé.
Je vous salue bien bas, beau père.
Moi, je n'oublie pas le respect.
Ni votre égo démesuré.
Je vous laisse à vos chimères.




Ecrit par F.Lo
Tous droits réservés ©



*

Il y a actuellement 24 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Salus. Aurorefloreale.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [42]:
Rickways. Polymnie2. Jmd. Lo. Colline. Evemarie. Nostahrj. Fregat. Saintes. Stapula. Cepyge X. Salus. Claudel. Mijo. Pilar. Carassius Auratus. Lilicat. Aurorefloreale. Leonard. Guigui90000. Yanis abrous. Milo. Maiko. Typique. Zeev stern. SteveMtl. Guillaume Rindelaire. Rimbaud. Matriochka. Ombrefeuille. Caducee. Ori. Maie. Prune. Licornou. Ohnonpasmoi. Thekidof243. Arya. Bore. Endy28. Vegna. Joyeuxinconnu.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Joyeuxinconnu. Agape . chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243. Ohnonpasmoi. Jakadi.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924