Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Pilar



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ETRANGERCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ETRANGER

Etrange... Hé !


Hé, qui es-tu toi
Oui là, toi qui me regarde ?
Je suis chez moi,
Et je ne t’ai pas invité
Que je sache !
Hé, qui es-tu toi,
Oui là, toi avec ta couleur ?
Tu n’es pas d’ici,
Dégage, on est assez tassés déjà !
Hé qu’es-tu toi ?
Une caricature de femme ?
Hé, hé, regardez-moi ces deux gouines !

Holà ! Oui, toi, qui es-tu
Pour nous juger tous ainsi ?
Serais-tu un roi mal-siégeant sur son trône ?
Serais-tu un juge-machine, sans âme ?
Tu es de mauvaise humeur, peut-être ?...
Moi aussi parfois.
Tu es de couleurs à ce que je vois,
Moi aussi, toujours ta peau sera autre que la mienne.
Tu crois en rien ou bien tu crois en tout,
Moi aussi je crois en quelque chose.

Tu es différent de moi, autant que je le suis de toi.
Nous n’avons pas les mêmes richesses,
Les mêmes attentes, les mêmes croyances,
Nous n’avons pas les mêmes habits,
Les mêmes livres et les mêmes peintures
Etc....
La belle affaire !
Mieux, nous sommes différents,
Voilà notre richesse.
Nous n’avons pas les mêmes plats
Mais tu apprécies les miens
Comme je me repais des tiens.
Nous n’avons pas la même musique
Mais nous en écoutons tous les deux,
Nous n’avons pas la même façon d’être
Mais c’est la même humanité nous porte.

Je t’aime, oui, même si tu me repousses
Car dans cet amour tu sentiras bientôt
Tout celui dont tu es capable.



"Leben in der Liebe zum Handeln und Lebenlassen im Verständnisse des fremden Wollens ist die Grundmaxime der freien Menschen."
« Vivre dans l'amour pour l’action et laisser vivre autrui dans la compréhension de sa volonté, telle est la maxime fondamentale des humains libres. »
Rudolf Steiner


Ecrit par Pilar
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [47]:
La veuve noire. Violette. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Pierre. Machajol. BY-LP. Oxalys. Colline. Evemarie. Jeannine B. Nostahrj. Lasource. Louis. Fasya. Banniange. Gerachau. Marcek. Joa. Thierrycabot. Fran72. Eolia. Candlemas. De Lesquivir. Kiriyatskiy. Poetedza. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Piwi87. Laurent L.. Ventvert. Grain de sable. Yves Shadow. coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Emimar. Youyou. Eva Dam. Typique. Manuel Lalumiere. Lann vihan.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lann vihan. Manuel Lalumiere. Dringpiece. Isidore. Typique. Barissa. Monsieurpaul. LilieTheKid. Clindoeil. Sagittaire. Un dormeur . LeCanadien. Litterateur17. Jon_contrecourant. Antonwhat. Abelard. Leptotenes. Clement docteur. Bobley. Chiquo34.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924