Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
La veuve noire



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : DANSECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:DANSE

Un peu perdu.


Docteur vous savez,
je suis déboussolée.


Mon bonheur s'efface,
sous les violentes traces
de son départ,
mon cœur va nulle part.

Elle me manque
cette belle vivante.
Et la nuit fait chanter mes larmes
Même le jour me désarme

il dit qu'il est là
mais je suis seule cette fois
ni ses bras ni son amour
ne pourront la ramener au grand jour

Dieu que je les aime,
dieu quelle peine
cela ressemble à une aiguille
elle se faufile comme une anguille

elle me traverse et me tue
me perce, me brûle, j'en sue.
Je ne veux plus faire l'amour
ni de nuit, ni de jour.
Même si je l'aime à en crever
Je ne peux plus être touchée

Elle est juste partie.
Juste morte, dans cette vie.
Pourtant l'incertitude me prend
m'enroule et violemment me pend.

Alors doc' je me demandais
est ce que vous avez des cachet ?
Pour dormir la nuit sans pleurer
Pour sourire la vie sans crier
Pour caresser son homme sans penser.
Pour s'faire une raison de son décès?

J'ai pas le droit de haïr, pas le droit de pleurer.
Plus le droit souffrir, je dois me protéger.

Mais ça commence à faire beaucoup
je vais exploser un coup
et je vais rejoindre ma mie
je voudrais reprendre gout à la vie.


Alors doc' faites quelque chose
n'importe quoi, que j'ose.
Que j'ose pleurer dans ses bras,
Que j'ose sourire mieux que ça.
Que j'ose dormir sans dégâts
que j'ose aimer cet homme là.


ça vous semble un peu farfelu,
mais regardez moi, z'avez vu ?
je fais 48 kilos, je me maquille plus.
j'ai plus vraiment les mots, l’écrit me tue.
Juste pour une grande femme qui est partie.
Je me laisse abandonner aussi.

Doc, s'il vous plait faites quelque chose,
si vous ne faite rien, et bien moi j'ose.
je pourrais quitter ma vie en sortant de bureau,
Vous qui êtes ma psy vous savez vrai ses mots.

je veux plus personne à part la solitude
mais pour mon homme c'est pas la bonne attitude.
Je pourrais pas le perdre si je reste en vie.
vous connaissez le verbe avant "la vie".




danse macabre avec l'esprit.
à ses personnes fragiles.


Ecrit par La veuve noire
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Machajol.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [44]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Lasource. Madykissine. Ann. Jenesuisrien. Banniange. Marcek. Joa. Dreamhunter. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Pilar. Laouge. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Serge. Arcane. Piwi87. Guigui90000. Grain de sable. Olivier13240. Yves Shadow. Drummy. Perceval. Martial. Le-blogtrotteur. Wild Spirit. Lebouc. yves-shadow.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lebouc. Cromachiant. Zhekai. Cripoliz. Wild Spirit. Shimikit. Maiko. John. Anonymous. Unrienlabime. Le-blogtrotteur. Martial. Addn. Bice. Poaime 57. Olympe. Zeonidax. Lemessager. Arcadien5. Abarg.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924