Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : SANTECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:SANTE

Mauvaise rencontre



Je n' faisais rien pour la chercher
Mais sans mal elle m'a trouvé
Et m'a sauté sur le pal'tot
Ce jour où j'étais un peu chaud.
En un clin d'oeil, sans rien me dire
Elle s'est emparé de moi
Et me voilà dans un soupir
A trembler sans que je la voie.

Le temps était sûr à l'orage
Et propice à ces coups de foudre
Mais je n'ai jamais été sage
Pour être quitte à en découdre.

Le souffle ardent comme la braise,
Les yeux brillants, elle est bien là
Pour ressentir comme un malaise
A la savoir nichée en moi.
Les lèvres sèch's, la gorge en feu,
Je résiste autant que je peux
Mais ma bouche toute emplie d'elle
L'aspire, la crache et l'appelle.

Le temps était sûr à l'orage
Et propice à ces coups de foudre
Mais je n'ai jamais été sage
Pour être quitte à en découdre.

Ell' me fait suer mais j' l'ai dans l' nez
Et sous son joug, je suis mouché
Bien dur de m'en débarrasser
Tant elle m'a bien attrapé.
Avec la fièvre qui l'habite
Ell' m'a rendu malad' de suite
Et le bouche à bouch' pour remède
Ne peut pas me venir en aide.

Le temps était sûr à l'orage
Et propice à ces coups de foudre
Mais je n'ai jamais été sage
Pour être quitte à en découdre.

Tenace, ell' s'accroche et s'agrippe
Pour m'accompagner dans le lit
Et à me prendre jusqu'aux tripes
Je demande grâce et supplie.
J'ai avalé bien des pillules
Pour qu'enfin elle capitule
Et mettant fin à notre union
J'ai pris en grippe jusqu'à son nom

Le temps était sûr à l'orage
Et propice à ces coups de foudre
Mais je n'ai jamais été sage
Pour être quitte à en découdre.



Mis en musique par JMD



Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©



*Compo: JM D Auteur: G
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 19 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Violette. Arcane.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [50]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Rimatouvent. Colline. Evemarie. Nostahrj. Lasource. Ann. Louis. Marcek. Sosso. Joa. Cepyge X. Tomto. AR_d_N. Capella. Jamespx. Salus. Ottomar. Pilar. Catriane. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Guigui90000. Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Alain le roux. V.. F.Lo. Coroner. Rimbaud. Mixka. Ombrefeuille. Obofix. Francois. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Frigan.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Rimbaud. Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo. Licornou.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924