Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Tonindulot



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : MARIAGECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:MARIAGE

A chacun sa Tête à Noce


Discussion entre deux amis proches, concernant le mariage de la fille de l'un des deux, du temps où....


Quel est donc ce regard qu’ici vous me servez
Me toisant indûment lorsque vous m’observez ?
Et puis quel intérêt de tenir ce langage
Si ce n’est que le goût de vider son bagage ?

- Je voulais simplement exposer ce propos
- Qui taraude mon cœur et détruit mon repos.
- Le sujet fort sensible évide votre bile
- Vous mettant à nos yeux dans un port malhabile.

Cessez donc ce discours, puis retirez ce fard
Qui vous rend très poli mais me pousse au cafard.
Avancez droit au but, videz votre pensée,
Ma patience est à bout et surtout offensée.

- Il s’agit, Mon Ami, du tout dernier projet
- Dont ici, récemment, vous avez fait sujet.
- Vous avez, parait-il, déniché pour alliance
- Un parti fortuné pour unir votre Hortense.

C’est donc ce qui vous mène à me rendre fiévreux
En donnant à mon sang ce flux si dangereux.
Savez-vous, Mon Ami, qu’il faut dans la confiance
Conserver une enfant qu’on promet ou qu’on fiance.

- Comment pouvez-vous donc parler en subterfuge
- Quand, ici, votre fille exclut ce froid refuge ?
- Elle a meilleur parti, de chaude performance,
- Qui lui fait savourer bien meilleure romance.

Qu’est-ce à dire, Coquin, vous changez de posture
Au point de délaisser votre ancienne droiture !
Autrefois, sans tracas, vous donniez votre avis,
Toujours pareil au mien, sans le moindre devis.

- Vous prononcez ici d’inutiles paroles
- Qui sont irréfléchies et ma foi bien frivoles.
- Votre fille est rebelle et a tout mon soutien
- Tant l’amour est, pour moi, seul support de son lien.

Coupons là ces discours qui s’opposent en tout point
Et ruinent le crédit d’une entente sans foin.
Laissez moi, sur le champ, pour que je réfléchisse
Au sort de ce complot qui rampe en ma bâtisse.


Un temps fut où l'on ne faisait pas dans le détail...on comptait sans s'en laisser conter!!!!


Ecrit par Tonindulot
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 26 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Pierre. Oxalys. Mijo. Aurorefloreale.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [55]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Nostahrj. Lasource. Ann. Muse31. Louis. Saintes. Fasya. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Stapula. Lefebvre. Marcek. Joa. AR_d_N. Jamespx. Thierrycabot. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Mijo. Ottomar. Pilar. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Guigui90000. Ventvert. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Mona Farbiu. Typique. Bzh29. Mido. Lastours. taw. Andre. Crampshalterofilia. Ombre. Sebasura. Ced le magnifique. Estceguido. Lemontagnard73.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune. Lastours. Togson. Fifty.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924