Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : AVENIRCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:AVENIR

La Vérité





Réalité

Que de réalités pullulent !
Que de réalités s’installent et se multiplient !
Que de réalités deviennent normales
A l’œil au quotidien nu !
Une de moins, une de plus !
Qu’importe,
Elles seront là en toutes les saisons
Après l’orage viendra le soleil
Que le vent emporte !
Qu’importe !
C’est la vie !


En Sons De Cloche

LA VERITE

Je ne suis plus
Dans ce nid d’amertume
Je n’ai pas dessiné tout cela,
J’ai désiré un monde permanent
Sans jamais démolir le précédent ;
Une place pour tous, une place pour
Chacun sans différence sans portefeuille !
Les arbres sont loin, à l’abri de vos besoins.
Ils nourrissaient autant la terre que la terre vous nourrissait

Quand un ouvrage est détricoté pour être "remaillé", où se trouve l’endroit de l’envers, où se trouve la belle régularité du point, le parfait, celui qui procurait le doux moelleux, en son authenticité ?

Le sol pur n’existe plus, la campagne n’en parlons pas !
Entre profit et misère, où trouver le respect! Sinon le sans gêne!

Où trouver un trottoir qui caresse tes semelles, où tu peux aiguiser ton regard, sans craindre de devoir baisser les yeux sur la réalité?
Où retrouver ce tout naturel sans briller, sans or mais offrant un sourire à tout le monde, sans qu’une larme retenue rougisse ta figure ?

Je ne peux t’en dire plus !


Polymnie2, le 18 juin 2015




Pourquoi en sons de cloche?
Tout simplement parce que lorsque j'ai centré le poème sur le site, j'ai constaté sa forme qui correspond à un vase clos en forme de cloche avec son ouverture près d'être paume d'arrosoir qui déverse son trop plein!

______


P.S. Je tiens à vous préciser que c'est en me souvenant d'un sujet de français du bac des années 90 (je ne me souviens pas exactement l'année) qui était :
"Est-ce la vie qui a changé l'homme"?
"Ou est-ce l'homme qui a changé la vie"?
pour penser cet écrit. S'arrête-là seulement ma motivation sans nulle autre intention.

Suite à une faute de frappe que j'ai rétablie (de au lieu de sans) à la 7ème ligne de Vérité car elle a son importance.
Je vous remercie de bien vouloir ne pas m'en tenir rigueur.



Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Machajol. Pieds-enVERS. Oxalys. Colline. Guy. Evemarie. Lasource. Ann. L_ ALB_ATROCE___. Saintes. Fasya. Wall. Banniange. Lefebvre. Marcek. Cepyge X. AR_d_N. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Mijo. Mistou. Pilar. Christ. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Silverlo. Coeur de poete . Saline. Typique. Mido. Laurent7869. Rogertibbart. Tilt. Franklino. Zeev stern. Dragonrouge.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Dragonrouge. Juli. Vincent night darline. Zalina. IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924