Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : NATURECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:NATURE

Les Indiscrétions d’un oiseau philosophe




L’élégante mésange aime bien mon balcon
La table d’osier doit lui plaire sans doute
Dessus je mets du pain, dont j’ai ôté la croute
Partant du milieu elle y fait un grand rond

Elle aime les gâteaux et durs de préférence,
les éclate d’abord puis en mange les bouts
Pas de miette restant elle dévore tout
Puis se lisse les plumes avec indifférence.

J’ai des pots de fleur vides et des petits paniers
Restes de végétaux implantés ça et là
Et la mésange ayant terminé son repas
Cherche un possible nid conçu par un vannier

Abrité de la pluie au dessous du balcon
L’oiseau, si j’ose dire, a retroussé ses manches
Travaillant sans arrêt et même les dimanches
Il construit hors du vent sa petite maison.

Comme l’année dernière il aura le couvert
Son gîte il se le fit et ma main généreuse
Pourvoira à sa faim ; la saison rigoureuse
N’aura sur sa santé aucun effet pervers.

Mais est-ce cet oiseau qui déjà l’an dernier
Avait mis ses pénates sur mon petit espace
Est-ce une autre mésange occupant même place
Ce balcon est meilleur que quelque froid grenier.

Or dans un rêve étrange elle prend la parole
Et me dit cher ami les oiseaux vont pensant
Et pour communiquer en langage savant
À défaut de vos mots leur ramage s’envole.

Je suis une mésange et toutes à la fois
Avec le monde ailé mon esprit communique
Si dans la création l’homme se croit unique
Nous taisons le secret mais c’est l’oiseau le roi.

Aérien philosophe que pensez-vous de l’homme
Dis- je à cet animal qui pensait en volant ?
En dehors de tous ceux qui sont sots ou méchants
Ils seraient tous charmants sans cette histoire de pomme.

On a mis sur le dos de la nature humaine
Un fardeau qui lui nuit depuis l’aube des temps
Le paradis mon cher était un beau présent
On n’aurait jamais du y faire pousser la haine.

L’homme est un loup pour l’homme a-t-il un avenir
À s’entre-dévorer sa sottise persiste
Peut-on encore rêver d’élan idéaliste
Le chant du fabuliste ne put le prévenir

J’allais préméditer une pensée profonde
Quand le fil se rompit la mésange se tut
Et je restais pensif évidemment déçu :
L’humain n’était donc pas le nombril du monde ?







Ecrit par Rimatouvent
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 43 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [3]:
Catriane. Aurorefloreale. Andre.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [53]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Pierre. Alex. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Royam. Lasource. Madykissine. Ann. Muse31. Saintes. Fasya. Jenesuisrien. Lefebvre. Marcek. Joa. Salus. Bebe. Lucie. Aguirre. Eolia. Claudel. Ottomar. Pilar. Laouge. Joachim. Poetedza. Catriane. Sylvain2023. Lilicat. Aurorefloreale. Arcane. YonL. Nihilisteo. Piwi87. Yanis abrous. Lespoetes. Coeur de poete . Shakespeare Junior 971. Amon 1er. Bzh29. Andre. Ced le magnifique. VaianaVy. Estceguido. FouSentimental.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
FouSentimental. Baroudback. VaianaVy. Avamankpe. Coeur battant . ThorHydae. Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924