Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ENFANCECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ENFANCE

Ces Pensées Fleurissent



Pensées fleuries chaque jour
Aujourd’hui plus qu’hier


Je t’offrirai mes larmes de fleurs
Et verserai mes joies en pleurs
Cette vie de chauds bonheurs
Devenus froids
malheurs
Heureux
Poursuivant notre cours!


C’est loin très très loin mais
Je m’en souviens aussi clair et net comme
Aujourd’hui. Je n’avais pas six ans, avec une âme qui
Entendait, enregistrait tout mais sans rien dire. Je n’étais
Qu’une ombre présente témoin de choses sages dans la bouche
Des grands, sans que personne prenne conscience de la portée des
Mots en présence d’enfants qui tissent et gravent de si belles images !
Mes parents et toute famille, l’air grave, parlaient d’avant, de la guerre et
Les déportations !! Ne cessaient de répéter : « Il est mort lui aussi avec son
Frère et même l’oncle Maurice » tous ces gens que je ne connaissais pas ! Les
Grands ne se lassaient de répéter : « Encore un qui a rejoint le paradis il était
Bon et si gentil ! Pourquoi le ciel, de nos familles, en a tant pris ? Dans Les voix
Les grelots, et dans les yeux un brillant d’émotions, un tout frémissant l’air, et
Pendant ce temps ma tête fredonnait une seule pensée ! Regard levé, parole
Muselée disait : « A force qu’il y ait autant de morts ! et encore des morts !
Nous allons nous rencontrer »! car je croyais que le ciel était le Plafond
De la terre, et qu’on ne pouvait aller plus Loin ! Je ne me posais donc
Aucune question, mais désirais me débrouiller seule avec plein
D’anges d’Amour qui veillaient, alimentaient mes prières de
Chaque soir ! La fin de la vie ne me faisait pas peur
Sachant tout ce que je savais qu’un jour
Nous allions nous retrouver !


Aujourd’hui réalité



Je t’offre la fleur d’une larme
Son cristal rejoint le tien
Puisque l’Amour belle arme
Dans ton halo j’étreins

Voici un chrysanthème
Sur ton halo posé
fin cadeau tout rosé
Vers Toi, un Christ en t’aime !


Polymnie, ce 1er novembre 2015






Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Machajol. Pieds-enVERS. Oxalys. Colline. Guy. Evemarie. Lasource. Ann. L_ ALB_ATROCE___. Saintes. Fasya. Wall. Banniange. Lefebvre. Marcek. Cepyge X. AR_d_N. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Mijo. Mistou. Pilar. Christ. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Silverlo. Coeur de poete . Saline. Typique. Mido. Laurent7869. Rogertibbart. Tilt. Franklino. Zeev stern. Dragonrouge.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Dragonrouge. Juli. Vincent night darline. Zalina. IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924