Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : NOELCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:NOEL

Un 31 Décembre


Un trente et un décembre
2013 reste ancré.

Je pars faire quelques courses, un rien qui me manque.
A l’entrée du magasin, presqu’à l’abri du froid
Ou celui des regards,
Je vois un homme faire l’aumône à défaut de rien,
Les yeux scrutant la paume de sa main.
L’autre dans sa poche réchauffait un mouchoir sûrement !
Un tressaillement s’empare de moi lorsque mon ombre le croise.
Je baigne dans sa douleur
Gardant l’émotion de l’image.
Cet homme marqué mais encore jeune, la trentaine à peine,
Immobile, les pieds serrés, ne tient pas de place ! Ce frisson qui me glace,
Filtre mon visage, me serre les dents.

Quoi lui donner ? De quoi le rassasier ?
Il est onze heures déjà ! Est-il seul ?
Ce n’est pas seulement l’aumône qu’il demande mais certainement
Le partage pour fuir le néant.

J’ai vite fait l’horizon et au galop les courses.
Je suis sortie du magasin avec un tout pour un repas à quatre
Me disant que s’il avait faim il serait comblé et s’il n’était pas seul,
Avec joie partagerait.

Il s’est presque mis à genoux pour me remercier, de quoi me
Gêner car il ne me manquait qu’un rien et lui c’est d’un tout
Qu’il avait besoin.

Je suis partie toute petite avec l’éclair du moment qu’il avait
Mis sur son visage.
Durant le trajet du retour, je conduisais la voiture l’âme en déroute
En pleine méditation.
« Mon Dieu, que la pauvreté a changé de visage! »


Comme un flash, une date me revient à la mémoire
Je réalise que nous sommes le trente et un décembre et que
Pour beaucoup ce soir c’est la fête.
Je ne pensais pas à moi car pour les enfants c’est, aujourd'hui, entre amis
Qu’ils élèvent la coupe de champagne,
Seulement à minuit je reçois les mots d’amour tout garni.
Et je pense à ce visage
Qui voulait tout dire mais tremblant ne disait rien !
Heureuse Ô combien
De ce que le cœur seul soit toujours à l’heure !
Et je l’imagine en images, soit avec ses enfants,
Soit avec d’autres amis, une autre panoplie,
Ouvrant la surprise
Entre compères ou en famille
Pour fêter en chœur le nouvel an !
Tous sourires sortis


Polymnie2, ce 21 décembre 2015.






Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Jjnad. Jmd. Aurorefloreale. Leonard.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [64]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Fanch. Skywheeler. Polymnie2. Jjnad. Jmd. Tonindulot. Lili. Pierre. Machajol. Sandipoete. Colline. Evemarie. Jeannine B. Poetry. Nostahrj. Lasource. Ann. Colibri. L_ Alb_Atroce___. Muserhode. Saintes. Isa la Bella. Fasya. Wall. Stapula. Marcek. Joa. Varech. Thierrycabot. Salus. Lucie. Claudel. Myroina. Anemone. Mistou. Ottomar. Pilar. Christ. Jakecrit. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Nihilisteo. Grain de sable. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Anne Onyme. Amon 1er. Typique. Laurent7869. Lastours. AlanJoyce. Noiressaim. Zeev stern. Zalina. Bleu Horizon. F.Lo. Ohazar. SteveMtl. Saphir.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Isidor. Saphir. SteveMtl. SiobhanRiordan. Marianaze. Eyny. Soliloquer. Ohazar. SoftMachine. Las. Bb68128. Auguste. Christiane87. Lilipoete95. Eyni. Elkseuroise14. Besson. Cocicofa. Clacele. Jeansu.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924