Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Gkak



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ELLECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ELLE

ELLE


Pour Oxalys, sympathique incitatrice !

Sous le jean, la jupe ou l’ensemble,
ELLE met sa griffe femelle !
Aucune à l’autre ne ressemble,
C’est le plus charnel pêle-mêle !

Aucune n’a sa soeur jumelle,
Brune, épilée, ou en blondeur,
Telle est douce, et telle cruelle,
Fermée, ou toute en profondeur !

Le haut de cuisse ELLE égratigne
D’une fente au profil très fin,
Tel le bon pain qui, sous sa grigne,
Montre une mie qui donne faim !

ELLE est féline, on la dit chatte,
Ne disant non au petit-lait
S’il provient d’un bec droit, stylé,
Et non d’une durite plate !

Mutine sous string ou tutu,
Avoue donc, de qui rêves-tu ?
« Du beau danseur-étoile car
Il est expert en grand écart ! »

« Si j’en appelle à mes fantasmes
C’est qu’en paroles mes amants
Sont prometteurs, mais en orgasmes
Aucun ne l’est suffisamment ! »

Puisqu’il est maître en indicible
Faudrait que nous explique Freud
Pourquoi vers cette tendre cible
L’homme envoie des missiles scud ?

ELLE est pudique, ou peu s’en faut,
Et favorable au port du voile,
Paravent qui ferait défaut
À l’approche cunilinguale !

ELLE attend des préliminaires,
Ce n’est pas qu’ELLE se défende
Mais ELLE ne s’émeut si n’erre
Le grand loup fleurant sa provende !

ELLE aime qu’on la gamahuche
C’est le minimum qu’on lui doit,
Tout bûcheron mouille ses doigts
Avant que de fendre une bûche !

Deux filles dans la même couche,
Tourterelles dans leurs ébats,
Se bécotent leurs quatre bouches,
Une ELLE en haut, une ELLE en bas !

Qu’ils se lovent aux plis du drap
L’un à l’endroit, l’autre à l’envers,
L’homme jamais ne comprendra
Rien aux trous noirs de l’Univers !

D’une âme pure et virginale,
ELLE a horreur dans tous les cas
Qu’on la trompe avec sa rivale,
Sa voisine qui fait caca !

Imprévisible, c’est tout ELLE !
Savent bien les grands baroudeurs
Qu’on peut se prendre une gamelle
Qu'ELLE ait, ou non, un air boudeur !

Mais quand ce qu’ELLE a ELLE donne,
Qu’après coup, ELLE en redemande,
Qu’Éros, dieu d’Amour, nous pardonne,
ELLE est la plus divine offrande !




Ecrit par Gkak
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 25 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Claudel.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [46]:
Violette. Rickways. Sylvie. Lo. Lili. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Hugo98. Evemarie. Ray78. Nostahrj. Royam. Lasource. Madykissine. Zitoun. Louis. Poesie101. Fasya. Jenesuisrien. Lefebvre. Marcek. Joa. AR_d_N. Dreamhunter. Salus. Eolia. Claudel. Mijo. Ottomar. Mahea. Poetedza. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Arcane. Nihilisteo. Jpfras. Grain de sable. Isabelle Chevalier. coeur de poete . Martial. Typique. Mido. Ouakaman. pyral.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Pyral. Cthulhu. Zoe. Mathichouxxx. Clive1988. Lou75. Pat. Keendboy. Mido. Genepi. Caillou7510. Bombadil. Tulipe noire. Bzh29. Switemia. Arthure-rheinmoche. Guiguii. Sisouna. Ninapikolina. Wolverine.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924