Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Interprète
Jeannine B



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ROUGECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ROUGE

Les rouges tabliers



Souvenez-vous de cette histoire
Que nos amis les troubadours
Nous racontaient lorsque le jour
Passait derrière le miroir.
Approchez donc, et écoutez
Celle des rouges tabliers.


Il était dans un coin d'Espagne
Une doña d'un bon logis
Une fille de la campagne
Douce et vertueuse aussi
N'ayant guère mine frivole
Même lors d'une farandole.

Les mots m'en tombent de la bouche
Nul prétendant, nul chevalier
Ne se risquaient à marier
La belle ayant le cœur farouche
Car loin d'être vilaine et laide
Elle prit le voile à Tolède.

Les bœufs à l'échine pliée
Halaient les trop lourds charrois
Et les enfants de bon aloi
Cachaient leurs rouges tabliers.

Un jour elle épousa son Dieu
A défaut d'un de ces messieurs
Qui affichaient fière moustache.
Le couvent fut son port d'attache
Mais nul n'est à l'abri du monde
Quand démon tourne dans la ronde.

Je ne vous dirais pas la suite
Surtout ne soyez pas curieux
Victor et Georges dans les cieux
Ont révélé cette inconduite
De la belle à peine cloîtrée
Qui d'un brigand s'est entiché.

La nonne perdit en un jour
Vertu et pudiques atours
La sentence tomba séant
La mort rodât sur les clochers
Sur les amoureux trop confiants
Et les voilà chaînes aux pieds.

Les bœufs à l'échine pliée
Halaient les trop lourds charrois
Et les enfants de bon aloi
Cachaient leurs rouges tabliers.

À l'heure où les corbeaux croassent
Deux spectres passent et repassent
Sur les toits du cloître muré
Pleurant leur amour oublié.
Et tout là-haut dans les nuages
Georges et Victor malgré leur âge
M'ont permis de réinventer
L'histoire aux rouges tabliers.


Le poème est aussi devenu une vidéo sur Youtube : https://youtu.be/8ZWodpW73Uc à regarder sans modération !!!

Victor Hugo a écrit le poème LA LÉGENDE DE LA NONNE, en avril 1828 et en 1956, Georges Brassens en a composé la musique et a également interprété le texte en utilisant neuf strophes sur les vingt quatre que compte le poème original.
Et moi, en 2016, mars, jours 3 et 4, je mets mon petit grain de sel pour que l'on se souvienne de nos pairs..


Ecrit par Jeannine B
Tous droits réservés ©



*Un petit air de guitare espagnole et un petit clin d'oeil à nos chers poètes Georges Brassens et Victor Hugo !!!
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 12 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Pierre. Thierrycabot.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [51]:
Jmd. Lo. Pierre. Colline. Evemarie. Jeannine B. Nostahrj. Recreation. Lasource. Ann. Louis. Isa la Bella. Lefebvre. Marcek. Joa. Cepyge X. Dynamot. Thierrycabot. Salus. Eolia. Claudel. Pilar. Mahea. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Arcane. Yanis abrous. Coeur de poete . Drummy. Frederic Matteo. Amon 1er. Ouakaman. Franklino. F.Lo. Aerospleen. Caducee. Ori. Maie. Michael Blueheart. azur42. Prune. Licornou. Charazed. Ohnonpasmoi. Arya. DRM. Les yeux fermes. Vegna. Sexte. Leparisien. Abellakrimo.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Leparisien. Abellakrimo. Sexte. Joyeuxinconnu. Chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924