Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Maninred



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)


Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : SOURIRECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:SOURIRE

Réponse d’Hélène à Ronsard (à la façon Brassens et Corneille)



Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise aupres du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :
Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Desja sous le labeur à demy sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s'aille resveillant,
Benissant vostre nom de louange immortelle.

Je seray sous la terre et fantaume sans os :
Par les ombres myrteux je prendray mon repos :
Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie.

Pierre de Ronsard

-------------------------------------

Je n‘ai que vingt cinq ans, répond la jouvencelle,
Et roses à cueillir point les veux fanées,
Consens mon vieux Ronsard que les fleurs surannées,
Flétrissent les bouquets et desservent les belles.

Ainsi de ta leçon m'en vais tirer matière,
Mais certes opterai pour un vert damoiseau,
Qui saura me chérir m’éloignant des fuseaux,
Pour un temps bien plus long que tu ne le suggères.

Piètre boniment, ton amour rédempteur,
Souffre que la jeunesse écarte tes avances
Et que ton beau sonnet empli de doléances,

Un brin présomptueux et fort inquisiteur,
Augurant mes vieux jours quand toi tu seras mort,
Finisse à la corbeille. Adieu fourbe Mentor…

Hélène




A écouter : Quand vous serez bien vieille le soir à la chandelle interprétée par Oxalys qui m’a inspiré ce « contre sonnet"

Ecrit par Maninred
Tous droits réservés ©



*Musique : Henry Purcell – The fairy queen – If love’s a sweet passion
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 24 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [3]:
Rickways. Marcek. Rechab.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [40]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Fanch. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Opus. Machajol. Oxalys. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Royam. Ann. Jenesuisrien. Wall. Lefebvre. Soleil factice. Marcek. Joa. Ma douce. AR_d_N. Dreamhunter. Rechab. Salus. Mijo. Mistou. Ottomar. Poetedza. Aurorefloreale. Bvl. Maldoror. coeur de poete . Martial. Mido. Zoe.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Zoe. Mathichouxxx. Clive1988. Lou75. Pat. Keendboy. Mido. Genepi. Caillou7510. Bombadil. Tulipe noire. Bzh29. Switemia. Arthure-rheinmoche. Guiguii. Sisouna. Ninapikolina. Wolverine. Tintin. Lupuswarrior.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924