Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : LEGENDECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:LEGENDE

Conte pour Enfants Avertis !


Rappelez-vous ce temps !

Prose


Cousin d’un escargot traînant la carapace
A l’ombre d’un rocher bien arrosé d’embrun,
Je cherche à m’éloigner cultivant la patience
Car mon demi-frère aime un flot nerveux de vagues.

Je suis Bourgogne pur que fais j’ici tout seul
Alors que je dois suivre une étoile en errance !
Ah ! Un dernier adieu au silence d’un soir
Sous un ciel fin miroir pour emporter Crevette
J’amène mon Amie esseulée vivant couple
Avec moi tant de jours, de nuits avant Sylvestre !
Elle serait éperdue avec la houle double

Quittons tous deux la mer !
Prépare tes antennes et saisis le délice !
Miennes sont horizon ; Toi, grimpe sur mon dos !
Lors l’escargot rampant doucement, il avance
Rapidement vers une indifférence du temps
Qui s’annonce à l’orage !

Quelle chance pour eux de savourer la pluie,
La crevette enfouie déjà dans le fin sable,
L’escargot tout en valse
Goutte à goutte s’amuse et apure sa soif !
En station bel éclair les antennes se lèvent :

Un ver luisant s’annonce indique le chemin.
Un stop en feu bougie, rougit le translucide
De la crevette ! L’escargot ému ne sait que dire ni faire !
« Une auberge ici fête Noël ! " Mets tes antennes !
Ecoute ce que je vois et entends" :
Toi qui voulais faire monde de l’adulte
Entends son parjure :
« Tu ne tueras point »
Alors que leurs assiettes fleurissent du sacrifice crevettes
Et que mes cousins escargots sont disputés en chacune bouche!
Que de fausses notes !

Rentrons donc chez nous affamés de beautés !
La musique de la mer est bien plus belle lorsqu’elle s’écoute
Et quand tombe sa nuit le ciel lance la cire de ses bougies
pour que les paillettes d’or tombent en fusée de fête ».

Polymnie2, ce 7 décembre 2015





Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [49]:
Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Pierre. Machajol. Pieds-enVERS. Oxalys. Colline. Evemarie. Jeannine B. Ray78. Recreation. Lasource. Louis. Saintes. Fasya. Wall. Lefebvre. Marcek. Joa. Cepyge X. Ma douce. AR_d_N. Cielbleu. Jamespx. Pilar. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Arcane. Nihilisteo. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Martial. Dehorian. Typique. Laurent7869. Lastours. Andre. Rogertibbart. Robin. Luciole12. Zeev stern. Zalina.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
vincent night darline. Zalina. IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix. Darty75. Pakita07.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924