Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : BOUGIECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:BOUGIE

Quand nous faisons brûler la Bougie!


PROSE

Elle prend au cours de la vie
toutes formes,
et toutes couleurs
Les plus simples et courantes,
Réduite à sa plus simple expression
Mais sait prendre des proportions aussi
Lorsqu’elle touche la communion de pensée
C’est instant magique où l’on se sent comme habité

Ô
Tu
offres
ta
lumière
qui
frétille
tremblante
en
éclair le chemin
ce coin sombre,
les lignes d’un
livre au chevet
d’un lit ou elle
gît aux quatre
pans des murs
miel ambiance
à la voix basse
douceur gémit
emplit un tout
bien agréable
La bougie est un corps parlant qui comprend compose
Dans l’éther des réponses frémissantes !
Elle est âme qui vibre et chante
Elle est chandelle « éclairante »
Elle est génie dans le noir !
Magique en la pensée
Comme un flambeau
Rayonnant.
En aura.


Ô flamme !

Tu fonds nos larmes
Qui tombent sur ta paraffine
Se succèdent menues sur ton corps
Droit comme un i pour ne rien perdre
De l’espoir que le cœur te laisse en partage
Que tu gardes en relief en long ruissellement!
Ce chagrin se dessine en multiples méandres
Tant de nos veines sur ton corps sont de cire!
Réel soutien confidente, t’élève vers l’éternel!
Tu es illumination de l’esprit dans la solitude
et ses ténèbres ! Flamme si docile, si forte et
douce pour colorer la vie ; Tu es veilleuse,
sereine, au repos ensorceleuse et fonds
au moindre regard qui s’abandonne
de jour comme de nuit toujours et
A tout heure, incessamment
présente sans oubli !
Ta mèche brûle
en l’Esprit !


Ô Toi beau Flambeau !

Sous l’immense ciel de lit
Lorsque l’iris de nos yeux t’implore
C’est la rencontre des anges qui descendent,
C’est la terre habitée avec toutes âmes ressuscitant
Nous tutoyant un ce pendant, un instant si furtif soit.
C’est le rendez-vous silencieux sur monde prodigieux
Dans ce ciel éternel de mystères pénétrant nos pensées.
Une image soudain comme un flash éclaire mon esprit
Je revois ce Grand Cierge tenu à la procession lors de
Ma solennelle communion pour que la lumière soit
En ce jour particulière sur mes pas tant recueillis.
Lumière de Vie est en chacun de nous tous
Souffle d’Amour là où vie est donnée
Sans distinction de pensée
ou d’idée personnelle


Polymnie2, le 27 mai 2016





Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 24 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Jjnad. Jmd. Aurorefloreale. Leonard.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [64]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Fanch. Skywheeler. Polymnie2. Jjnad. Jmd. Tonindulot. Lili. Pierre. Machajol. Sandipoete. Colline. Evemarie. Jeannine B. Poetry. Nostahrj. Lasource. Ann. Colibri. L_ Alb_Atroce___. Muserhode. Saintes. Isa la Bella. Fasya. Wall. Stapula. Marcek. Joa. Varech. Thierrycabot. Salus. Lucie. Claudel. Myroina. Anemone. Mistou. Ottomar. Pilar. Christ. Jakecrit. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Nihilisteo. Grain de sable. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Anne Onyme. Amon 1er. Typique. Laurent7869. Lastours. AlanJoyce. Noiressaim. Zeev stern. Zalina. Bleu Horizon. F.Lo. Ohazar. SteveMtl. Saphir.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Isidor. Saphir. SteveMtl. SiobhanRiordan. Marianaze. Eyny. Soliloquer. Ohazar. SoftMachine. Las. Bb68128. Auguste. Christiane87. Lilipoete95. Eyni. Elkseuroise14. Besson. Cocicofa. Clacele. Jeansu.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924