Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : MYTHOLOGIECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:MYTHOLOGIE

Le Crépuscule des Dieux


(D'après la mythologie scandinave)

Les sœurs Nornes tuaient le temps en jeu puéril,
Filant sans cesse sur le rouet du Chaos,
Périls et éphémère gloire des héros.
Au pays d’Asgard, qu’ils soient Géants, Nains ou Dieux
Le trésor d’éternité n’était pas pour eux.
Tels les vanes*, leur destin tenait à un fil.

Verdande la cadette roulait les écheveaux
Qu’Urd la vieille, avait cardé de ses doigts noueux.
Skuld la Juvénile, vive, aux yeux malicieux,
Se moquait des radotages de ses aînées.
Avaient-elles la main mise sur les destinées
Que l’enfant défaisait à grands coups de ciseaux ?

Chaque jour, Verdande et Skuld au puits se rendaient.
L’aïeule voûtée sur sa canne mangée aux vers,
Regardait les deux jeunes femmes de travers ;
L’une dans les nuages rêvait fiction lointaine
La seconde, son minois à l’eau de la fontaine
Pas plus loin que le bout de son nez, n’y voyait.

Elles arrosaient Yggdrasil, l’arbre des neuf mondes.
Alors que ses racines menaient aux enfers,
Sondant du décorum, l’inéluctable envers
Ses branches pressaient l’infini des astres.
Trois hivers sans soleil à d’autres désastres
Annoncèrent Ragnarök*, sombré dans les ondes.

Deux humains survivants repeupleront la Terre.
Inculte, l’homme craignant les foudres des Cieux,
Inventera le cénacle d’éternels Dieux.
Sa compagne goûtera l’hydromel* des Nains,
A la louange de ses bourreaux, chantera refrains.
Ainsi va l’Humanité de combats en guerre.

Les sœurs Nornes tuaient le temps en jeu puéril,
Filant sans cesse sur les chemins de la Mort.
Des humains, leur fin prochaine, tiraient au sort
Quel miroir aux alouettes que cette Foi !
Le trésor d’éternité n’est pas pour toi.
Tel le gibier, ton avenir tient à un fil.

* Longtemps en guerre, les Vanes, divinités agraires perpétuant la vie simple et naturelle, se réconcilièrent avec les Dieux Ases. Par leur salive mêlée, ils conçurent Kvasir, qui possédait la Sagesse, la Connaissance et toutes les sciences.
* la fin du monde
* boisson que les Nains obtinrent en mélangeant le miel des abeilles nichant dans les branches d’Iggdrasil et le sang de Kvasir qu’ils venaient de tuer ; Ce breuvage donnant le talent de poète à celui qui en boit.


Le lien image ne fonctionne pas, je vous donne ici le lien évoquant les Nornes : http://neufjoursneufnuits.weebly.com/mystegraveres-du-nord/les-nornes


Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 32 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Anemone. Aurorefloreale. Leonard. Maitia.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [57]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Tonindulot. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Royam. Lasource. Ann. Muse31. Fregat. Saintes. Isa la Bella. Fasya. Wall. Stapula. Gerachau. Marcek. Joa. Tomto. AR_d_N. Dreamhunter. Kirlian. Salus. Mijo. Piloukan. Anemone. Pilar. Lysio. Mahea. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Isabelle Chevalier. Par ma voix. Coeur de poete . Ouakaman. Laurent7869. Lastours. Taw. Andre. Franklino. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. Joailes. Maitia. F.Lo. FranckLPSME. Vincentcros. Novembre a Paris .

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia. Inti . Joailes. Shaozu. Decugis Martial. LaPeurDuVide. Ava. Cleyaa.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924