Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : AFFECTIONCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:AFFECTION

Duo


CHANTE EN CHOEUR


La lumière règne
Se baignent sérénité-mystère
L’amitié puise dans une belle aumônière
L’Amour qui lui est destiné
Et l’affectionne sans jamais sourcilier.


DUO Poetedza-Polymnie2
Chantent en choeur




Alors que mon esprit s’échappe de mon corps
Mon âme crie bien fort : un « je t’aime » de l’urne,
Butinant l’indiscret j’ouvre les yeux dès lors
Embrase son visage et dore la diurne !

Ô Chère! mes yeux sur ta prose s’oublient
Dans les mots mon âme cherche son réconfort
Confidents malgré eux de mes silences écrits
Ma pensée les caresse quand je m’endors.

Tu tiédis toute peine et réchauffes en douceur
Quand l’Amour se pose épanouit la rose,
La vie et son mystère ignorent sa couleur
Faut-il l’œil daltonien pour percevoir la cause ?

Puis-je amour haleter le secret de l’envie
Tu es seul témoin des maux qui dévorent
Sur tes aires j’étale la vie et je la déplie
Faut-il te crier ces silences assez fort ?

Quand l’amitié se fait belle, ne prise le soi-même
Elle est comme la faim entretenant le champ,
L’affectionne en silence à l’aube aux jours qui aiment
Et distribue la sève du levant au couchant.

Je t’aime amitié, de toi j’aime habiller ma vie
Tu es le coucher de mes jours et leur aurore
Tu es ce beau sourire sur mes lèvres ravies
La senteur de ton Aura m’embaume le corps.

A ton cœur silencieux mon cœur presse le tien
Et ma fidèle écoute offre un infini chant
Ma Lumière « aimant si paix » trouve Ariane en lien
L’air de l’immensité, son Fil émeut touchant.

Quand le silence allonge que vient l’insomnie
Les cœurs se guettent pour trouver leur accord
Nos Âmes cherchent leur repos dans l’infini
Qu’il est beau aller découvrir ses trésors.

La profondeur en soi, c’est l’infinie musique
Dans son extrême pâleur sa luminosité
Sur la viole sereine se joue l’Eternité,
L’Ange hèle en chœur ces voix dans nos corps pathétiques.

L’Ame chante sa chanson choisie
Quand elle aime retrouver son accord
L’amitié tisse son habit de nos récits
Une belle étoile d’orfroi, la haut, fait son décor


Polymnie2 et Poetedza, ce 5 octobre 2016





Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 23 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Pieds-enVERS. Oxalys. Colline. Evemarie. Jeannine B. Royam. Lasource. Saintes. Fasya. Wall. Lefebvre. Marcek. Joa. Cepyge X. AR_d_N. Jamespx. Ottomar. Pilar. Christ. Catriane. Aurorefloreale. Arcane. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Saline. Martial. Dehorian. Amon 1er. Typique. Laurent7869. Lastours. Andre. Rogertibbart. Robin. NeoEru. Zeev stern. Zalina.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
vincent night darline. Zalina. IlluB. Robin. Zeev stern. Franklino. Luciole12. Fialotta. Notimart. Fish. NeoEru. Mathys DLF. Smartass. Tilt. Olicsm. Azziz5. AlanJoyce. Par ma voix. Darty75. Pakita07.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924