Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Aurorefloreale



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : FANTASTIQUECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:FANTASTIQUE

Amour d'un amélanchier


Il était une fois
J'en déclare l'imaginaire foi

Un Amélanchier si Amoureux
Aux sentiments fougueux
Si près de son désir , le cyprès
Il était juste planté là, près,
Ses branches gracieuses se désiraient porteuses...

Il étendaient ses bras langoureux
Vers son tendre, la cime du cyprès dans les cieux.
A l'automne, ses branches à la robe pourpre,
Tandis que ses feuilles du désir s'empourprent.

Finalement ses branches atteignirent
L'objet de ses amoureux désirs
Accompagnés de si longs soupirs
Emplies de ce nouveau respire.

L'Amélanchier était protégé
Avec force et vigueur par le cyprès
Qui ne put résister et se fit concret,
Caressant les branches gracieuses de l'Amélanchier.

Celui-ci se mit de tout son corps à frémir
Blotti serein contre le tronc du cyprès
Qui lui apporta la force de sa sève
Cela les fit tant gémir ...

Le cyprès s'élevant vers le ciel
Prit des senteurs épicées
Se respirant aux alentours,
Au détour du sentier,
Le parfum d'élixir expiré.

Il accueillit en son entre
Nombre de tendres gazouillis,
Son cœur ému en était ravi
Il ouvrit sa porte et dit: entre!

Les deux arbres ainsi se déclinent
Gracieux et fort à la fois
Pour orner ce si joli bois,
A leur vue , toujours je m'incline.

Ils honorent la féconde Amitié
Qui se dégage des inimitiés
Pour Amour pouvoir essaimer
En graines rondes élaborées.

Nature que tu es divine!
Toujours je te serine
Pour le plus grand bonheur du jardin,
Entouré de beautés, il se décline ce matin.

Que fleurissent toujours fleurs bonheur
Se couvrant de voluptueux pétales
Résistants cependant au mistral
Formant splendide Madrigal
Murmures entendus en ce beau Val














Délire d'imagination débordante...

Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 11 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
Licorne. Violette. Polymnie2. Jjnad. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Jeannine B. Maninred. Ray78. Nostahrj. Royam. Lasource. Ann. Louis. Saintes. Isa la Bella. Banniange. Skipette. Lefebvre. Marcek. Joa. Elmorabethi. Cielbleu. Dynamot. Salus. Claudel. Mijo. Pilar. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Gouelan. Paule. Arcane. Kallistea. BVL. Piwi87. Arnaud Gerard. Glj. Ventvert. Isabelle Chevalier. Milo. Chonch. Drummy. Orgueil. Armand. HugoP. Farandole. Anne Onyme. ASGHAR. Edgars. mayersam.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
mayersam. Edgars. ASGHAR. Orgueil. Anne Onyme. Farandole. HugoP. Geronimo. Mary2607. FabienDrouet. Floflo03. Diarmund. Jean Cancelier. Saline. Yan. Joack. Isabelle Chevalier. StormMn. Cyr63. Frederic Matteo.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924