Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Illustrateur
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
           

Tous les poèmes sur le thème : INTERNETCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:INTERNET

Les " Reines " du forum

Highslide JS

Roses "Pierre de Ronsard " de mon jardin en Occitanie. Que poèmes et œuvres picturales continuent à fleurir sur ce site!


Les rênes du forum, c'est Eric qui les tient
Et ce n'est pas pour dire: il les tient même bien !
Son oeil bleu, contemplant ses salles et salons
Foudroie les impudents qui perdraient la raison.

Car les insanités, ici, sont interdites !
D'un ton respectueux et de bonne conduite
Chacun peut s'exprimer en toute liberté
Mais au vestiaire, on doit laisser grossièretés...

Et l'on s'en trouve bien, tout le monde respire
Un air sain, chaleureux, on évite le pire:
On sait se chahuter tout en restant copains
Et nul ne se permet d'insulter les voisins!

Courtoisie et bonté sont ici maîtres-mots
La convivialité s'exprime clair et haut.
Bien sûr, il y a parfois ces chères Pipelettes
Qui risquent, par moments, de vous casser la tête,

Mais leur but avoué est de décontracter
Les visages moroses, les mines chiffonnées.
Leur babil, à certains, peut paraître oiseux
Elles n'ont qu'un désir : c'est de vous rendre heureux!

Mais quels sont ces lutins à la plume féconde
Qui égayent vos nuits de plaisante faconde?
Elles ont pour nom Annie, Béa, Maria, Marcek
Ces dames à la plume alerte et au bon bec.

Noublions pas Juju , du pays du soleil
Et Joa, qui papote et qui n'a pas sommeil
Son pinceau est divin, mais sa plume est riante
De ce beau Canada, elle vient, la charmante.

Ce site est destiné, vous l'avez tous compris
A recevoir des gens vivant en Poésie:
Poètes, poétesses, peintres , artistes divers
Sont reçus par Eric, Thorgal, à bras ouverts.

Et ces fréquentations stimulent tous nos sens
Nous percevons le Beau, tout comme un doux encens
Qui transcende nos vies, transfigure le monde
Nous arrache aux noirceurs de la machine ronde!

Mais quelques fiers jeunots ont les pieds bien sur terre,
Et des réalités, il ne font pas mystère.
Ils attrapent la vie, leur vie, à bras le corps
Et n'enjolivent pas le ciel, ni le décor!

Leur langue Rock'nRoll nous secoue et nous charme
Elle se fait coup de poing, elle est peut-être une arme
Pour mieux nous réveiller et dessiller nos yeux
Sur les réalités d'un monde malheureux...

Quand Jérôme et Damien entrent sur le forum,
Ca secoue, comm' bateaux sur la Route du Rhum
On est comme emportés dans un beau tourbillon
Et tous leurs mots d'esprit nous ôtent le bourdon!

Brulène et Tambours sont de fins philosophes
Qui déploient sous nos yeux les mouvantes étoffes
Du monde de l'esprit et de notre inconscient
Et sous nos pieds peureux, s'ouvrent gouffres béants!

Leurs styles étudiés font notre admiration,
Nous vivons avec eux de belles relations
Mais le coeur du forum, c'est notre Paquita
Car ce coeur généreux, pour tous sans cesse bat,

Tissant jour après jour la toile d'espérance
Elle rayonne et vit, oubliant ses souffrances!
Chrysalide aux beaux yeux fait visiter Auvers
Nous offre sa fraîcheur, sa jeunesse et ses vers;

Les multiples talents de Shanti nous épatent
Sur sa jonque, au couchant, elle vogue sans hâte
Nous faisant partager en des vers torturés
Ses brûlantes passions , son désir d'être aimée;

Laudith, en sa vision du monde nous entraîne
Au pays de l'Amour d'où est bannie la haine.
Lilly, amie des fleurs, remonte dans le temps
Et nous fait respirer les doux parfums d'antan.

Philippe Deleval a l'allure d'un sage.
Il ne dédaigne pas la beauté des corsages
Et sait nous titiller par des vers libertins
Mais toujours de bon ton, délicieux et coquins.

Il anime et convainc par ses jeux littéraires
Dont nous sommes friands (j' n' suis pas la dernière!)
Enfin il est partout, mais sait rester discret
Cet homme délicat, généreux et secret!

Le grand Michel, poète et féru de Brassens
A regagné un jour des paysages lointains
D'où, très heureusement, il envoie des messages.
"On te languit, beaucoup, reviens-nous de tes plages!"

Julien, fort érudit, nous parle de Bourdieu,
Charme son auditoire avec un air sérieux
Mais soudain sa jeunesse éclate en citations
Destinées, on le sait, à chasser nos bourdons!

Conjuguant les talents, voici Charly Lellouche.
De ses vers pétillants, on a l'eau à la bouche,
Et l'on en redemande, on en voudrait toujours
Car il est avant tout le chantre de l'amour.

Mais à trop admirer ses multiples facettes
On se perdrait, je crois, permettez que j'arrête
Et que je vous présente un homme de talent
(Le forum en est plein , voyez, c'est évident!)

Nommé l'Iconoclaste, il navigue toujours
Avec beaucoup d'humour sur le grand fleuve Amour
Cultive l'ironie, la verdeur, l'érotisme
Et nous fait oublier nos quelques rhumatismes!

Il faut dire qu'ici, les femmes sont tentantes
(A écrire autre mot, ma plume est hésitante…
Lui l'emploierait, bien sûr, et sans hésitation.
On a interdit ça à ma génération!)

Ghislaine, cependant , pourrait lui tenir tête
Qui invite souvent à d'érotiques fêtes
Nos esprits subjugués par ses mots mesurés
Qui subliment l'ardeur de maints corps enlacés!

Je poursuis mon récit, il me faut évoquer
Libellule Diaphane aux cris désespérés
Amenant à nos yeux larmes de compassion:
On s'inquiète à la voir ainsi en sa prison!

Mais volète près d'elle une charmante fée
Qui l’entoure d’amour , de soins et de bonté
Quel plaisir de les voir échanger des mots doux
Fairysunlight est là, lumière parmi nous.

Elle écrit, elle peint, mon Dieu, que de talents :
Les fées ont bien gâté cette charmante enfant !
Yonl, bel étudiant aux mots couleur-passion
A un ton bien à lui qui parfois nous confond.

Alchimiste étonnant, son esprit cartésien
Trouve des mots d’amour sous de rudes chemins.
Kune vient visiter le forum très souvent
La jeunesse sourit en ses mots élégants.

Luce-Ile nous conduit au cœur de ses souffrances
Elle habite bien loin des rivages de France.
Jean-Charles Sébaoun est parti pour un temps
Quel poète grandiose en ses vers envoûtants !

On voudrait bien revoir petite Cytéale
Mais un jour gris d’hiver, elle nous a fait la malle !
Mots_Perdus est bien là, qui arrive au galop
Le pied de son cheval troue l’écume des mots,

Cependant,on entend comme un léger bruit d’ailes
C’est Ange qui surgit, o plumeuse hirondelle.
Un Loup mystérieux, ma foi très amoureux
En ses poèmes brefs nous fait part de ses vœux

Kune revient encor, l’amour à fleur de peau
Et puis, gai trublion, le grand peintre Popo
Dont les puissants tableaux explosent de passion
Tandis que Boucle Dort cultive l’émotion.

Le talent de Chryspoo n’est plus à démontrer
Relisez donc sa « Blonde », et vous en jugerez
Michèle R. passe, et tout en harmonie
Nous parle dignement du drame de sa vie.

De Nihilesteo, on parcourt les enfers
Sa solitude atroce est dite à mots couverts
Lucide, Dominick parle d’Enfer-me- ment
Elie_Nad, en bouquets nous amène ses chants.

Le sensible Martin parle de « Vieille Dame »
Nous livre les tréfonds les plus doux de son âme
Lutte toute la nuit, nous parle sans détours.
Au bout de ses combats, il dit oui à l’Amour.

On apprend depuis peu à connaître Caro
Qui regarde , curieuse à travers les carreaux.
Pour mieux nous deviner, elle penche vers nous
Son beau front studieux et nous trouve un peu fous !

La voici intégrée à notre belle troupe :
De notre grand chaudron , elle retire la soupe
Ce grand chaudron magique où bouillonnent nos mots
D’où chacun prend sa part, magnifique cadeau.

Nos talents réunis sont là, à s’enlacer
Et leur parfum puissant monte en bonne fumée
Qui met en appétit, active notre plume
Moi, je le sens d’ici, et, comblée , je le hume.

Mettons dans ce chaudron beaucoup d’humanité
Un gros soupçon d’humour, des flots de liberté
Elle est sacrément bonne , la soupe des poètes
Elle fait briller nos yeux et nous monte à la tête

Ajoutons du plaisir, des rires, des chansons
Asseyons- nous ensemble, amis, et dégustons,
Restons toujours unis sur ce bout de chemin
Poètes chaleureux liés par le destin…


Internet nous a tous réunis, poètes, artistes , par la bonne volonté d'Eric depuis 2002 ! Et si le forum et le site tanguent souvent, nous sommes là, toujours fidèles à ces belles rencontres entre gens de cœur et de conviction, autour de notre webmaster !

Ecrit par Marcek
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 27 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Sylvain2023.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [43]:
Violette. Lo. Pierre. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Royam. Lasource. Ann. Louis. Wall. Banniange. Gerachau. Lefebvre. Marcek. Joa. Varech. Thierrycabot. Eolia. Candlemas. Claudel. PatrickDeschamps. Christ. Poetedza. Sylvain2023. CreepyBrain. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Piwi87. Laurent L.. Ventvert. Grain de sable. coeur de poete . Martial. Le-blogtrotteur. Emimar. Geairaret. Eva Dam. Sagittaire. Typique.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Timlafleur. Lann vihan. Manuel Lalumiere. Dringpiece. Isidore. Typique. Barissa. Monsieurpaul. LilieTheKid. Clindoeil. Sagittaire. Un dormeur . LeCanadien. Litterateur17. Jon_contrecourant. Antonwhat. Abelard. Leptotenes. Clement docteur. Bobley.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924