Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : ANIMAUXCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ANIMAUX

Chatrains


Je hais du chat l’ignoble patte
La moustache et le regard faux
Pourtant la souplesse m’épate
De ce monstre au pelage chaud.
_

Le ronronnement reposant du tigre
Est partagé par l’espèce à l’œil vif
Exquis massage de l’âme où l’on vibre
Au tréfonds de l’être contemplatif.
_

La douceur et le poil suave du greffier
Sont comme la beauté du plus douteux des anges ;
On l’aime, il nous capture en des transes étranges,
Mais il est fier, il feint, nul ne peut s’y fier.
_

Aiguilles, pelote au pelage doux,
Petite machine aiguë, effilée,
Souple affûtée ! Félidé des égouts,
Griffon, vouivre aux enfers affiliée !
_

Patte en velours, ton ronron ment,
Tu n’es, sordide opportuniste,
Câline au solitaire triste
Que par intérêt - carrément !
_

Minet, qui joue avec tout ce qui bouge,
Arrose en douce - au salon - je vois rouge !
De l’astrakan qu’il compisse, le poil ;
Le tapis pue, il, minou, risque un pal !
_

Chat botté, chat-huant, chacal,
Abyssin regard de rorqual,
Par Baudelaire ou par Chagall
Peint par tous, pour l’œil un régal !
_

Foin de ce qu’il n’aime !
- Ni l’eau, ni le froid -
Donnez-lui le blême
Lait, nectar qu’il boit.
_

Leurs amours tumultueuses sont
Du démon la trace indubitable
Rien en eux n’est pur, saint ni fiable
Pourtant l’ange aux félins se confond.
_

Sur mes genoux chauffe un chat,
L’hiver crache son grésil,
Il baille et je vois bien qu’il
Songe au poisson qu’il pêcha…
_

Il me regarde avec son œil doré
On le dirait de Gustave Doré
Il est exact qu’on pourrait l’adorer
Tout aussi bien eût-on pu l’abhorrer.
_

Douceur voluptueuse des
Ventres ronds et pattes pelues
- Si jamais sont ces rimes lues,
Encensant ces félins guindés.
_

Si sa queue est cassée, oui ! Son poil est splendide ;
Facilement hâbleur, le superbe angora
Prétend de Séléné – quand ce n’est pas de Râ,
Que légitimement, des dieux vient tout son fluide !
_

Dans le félin gît un sphinx qui s’ignore,
Terriblement, quand il chasse et se fend,
Toute proie, ailée ou souris, ressent
L’ivresse affreuse au baiser carnivore. 
_

Il est, de griffes, rétractable,
Sa langueur ? un rêve d’enfant !
Mais son cri frôle l’olifant,
Fou furieux miaulant comme un diable !
_

Dans l’œil atone et d’or du fauve sublime,
Dorment des expressions et des rêves longs
Qui, dans son ventre creux, voués aux violons,
Incubent aux boyaux - porteur de quel crime ?
_

Du chaste chat, l’auguste queue
Pencherait inversement que,
Au pourchas de quelque gros rat,
L’équilibre en sert l’odorat !
_

Le félin d’Ophélie,
A la fée affiliée,
Des eaux s’est défilé ;
Se noyer ? C’est folie !
_

Tu ne remettras, bas les pattes !
Pas les moustaches sur mon lit
Car des chats, dans le Livre on lit
Qu’ils sont démons, diables, pirates !
_

Farauds mistigris,
Pupilles fendues ;
Aux nuits défendues
Tous les chats sont gris !
_

En moi dort à jamais un matou,
Leste queue enroulée à son cou ;
Mais tout sommeil félin parcellaire
N’est que trêve et fugace repaire !
_

Chats d’ermites,
Chattemites !
Abyssins
Médecins.
_

Minet qui mord mon pouce me doit
Pour tant m’avoir attaqué le doigt
L’inspiration que d’avec la plume
Et mon index le poème allume.
_

Chat botté
Bachoté :
Peu coté,
Bah ! Beauté…
_

Enroulée en un sommeil lourd,
Au matin, quand le soleil sourd,
Les souris de chasser, s’arrête
Chaque chatte - et le rat halète !
_

Once, ocelot, vrai félin de gouttière,
Raminagrobis ou grippeminauds,
Harets errants, lynx, servals chemineaux,


Princes des nuits, discrets rois de la terre.






Ecrit par Salus
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 17 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Dynamot.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [72]:
Licorne. Violette. Rickways. Fanch. Jmd. Lo. Tonindulot. Pierre. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Maninred. Ray78. Nostahrj. Royam. Lasource. Ann. Muserhode. Fregat. Louis. Saintes. Isa la Bella. Fasya. Wall. Banniange. Stapula. Gerachau. Lefebvre. Marcek. Sosso. Joa. Cepyge X. Lolo. Jamespx. Dynamot. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Anemone. Papyrobert. Ottomar. Pilar. Mahea. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Roland. Grain de sable. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Mickael. Mona Farbiu. Coeur de poete . Drummy. Martial. Lemessager. Bahria. Typique. Laurent7869. Lastours. Tilt. Franklino. Noiressaim. Maitia. F.Lo. Lanter. Jeansu. cocicofa. Besson.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Elkseuroise14. Besson. cocicofa. Clacele. Jeansu. Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924