Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Leonard



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : GUERRECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:GUERRE

Au Château...



Qui peut rester serein quand s’effondrent les astres,
Quand l’esprit des Lumières tourne aux jeux pervers
Où, n’ayant plus de mots vacillent tant d’esprits ?
Et qui fait sa tambouille en coulisse au théâtre
À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther ?

Qui peut être ravi que s’effondrent les astres
Excepté des vampires au bel appétit
À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther ?
Tels sont les dominants fins gourmets du désastre,
Et qui semblent attendre un deuxième dessert !

Emoustillés de voir que la vertu se perd
Quand sous le choc des mondes tremblent tant d’esprits,
Ils nomment des ministres au bel appétit
Toujours à farfouiller dans les bons plans divers
Et qui restent sereins quand s’effondrent les astres …

Flattant l'égo replet de puissants coqs hardis
La messe est déjà dite au Château de Vauvert :
Bon appétit messieurs les gourmets du désastre !
On s’occupe de vous, ce qui est pris est pris,
Vous que tant mobilise un gros profit pervers !

Au paradis fiscal où plus rien n’a de prix
Vous prenez l’ascenseur doré, gavés et fiers,
Qu’on s’occupe de vous : ce qui est pris est pris,
Pour oublier là-haut le peuple acariâtre
Qui demeure insoumis, le Rubicon franchi !

Au Château de Vauvert où plus rien n’a de prix
Demain nous monterons les marches quatre à quatre
De votre tour d’ivoire et tirerons au clair
Votre compte caché au peuple opiniâtre
Qui ne peut tolérer telle honte blanchie

À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther…



1."Sidera quis mundumque uelit spectare cadentemexpers ipse metus ? "
(Lucain : Caton d’Utique répond à Brutus, poème « bellum civile », II)
La bataille de Pharsale se déroula en Thessalie, le 9 août 48 av. J.-C., pendant la guerre civile romaine.
...

2.« On pourra également "farfouiller" au milieu des décombres qu’on aura occasionnés, racheter à bas prix telles grandes fabriques de l’Europe Centrale dont on aura réduit la valeur en supprimant ses débouchés » (Joseph Caillaux : Où va la France ? Où va l’Europe ? 1922)


Ecrit par Leonard
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 20 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Aurorefloreale.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [51]:
Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Pierre. Rimatouvent. Oxalys. Colline. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Lasource. Ann. Louis. Saintes. Isa la Bella. Marcek. Cepyge X. Tomto. AR_d_N. Cielbleu. Salus. Gbandi. Mijo. Pilar. Catriane. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Guigui90000. Yanis abrous. Maiko. Youyou. Caillou7510. Laurent7869. Lastours. Rogertibbart. F.Lo. Aerospleen. Coroner. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Ohnonpasmoi. Arya. Zoelauren . Vegna. Sexte.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Sexte. Joyeuxinconnu. Chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243. Ohnonpasmoi. Jakadi.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924