Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Leonard



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : GUERRECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:GUERRE

Au Château...



Qui peut rester serein quand s’effondrent les astres,
Quand l’esprit des Lumières tourne aux jeux pervers
Où, n’ayant plus de mots vacillent tant d’esprits ?
Et qui fait sa tambouille en coulisse au théâtre
À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther ?

Qui peut être ravi que s’effondrent les astres
Excepté des vampires au bel appétit
À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther ?
Tels sont les dominants fins gourmets du désastre,
Et qui semblent attendre un deuxième dessert !

Emoustillés de voir que la vertu se perd
Quand sous le choc des mondes tremblent tant d’esprits,
Ils nomment des ministres au bel appétit
Toujours à farfouiller dans les bons plans divers
Et qui restent sereins quand s’effondrent les astres …

Flattant l'égo replet de puissants coqs hardis
La messe est déjà dite au Château de Vauvert :
Bon appétit messieurs les gourmets du désastre !
On s’occupe de vous, ce qui est pris est pris,
Vous que tant mobilise un gros profit pervers !

Au paradis fiscal où plus rien n’a de prix
Vous prenez l’ascenseur doré, gavés et fiers,
Qu’on s’occupe de vous : ce qui est pris est pris,
Pour oublier là-haut le peuple acariâtre
Qui demeure insoumis, le Rubicon franchi !

Au Château de Vauvert où plus rien n’a de prix
Demain nous monterons les marches quatre à quatre
De votre tour d’ivoire et tirerons au clair
Votre compte caché au peuple opiniâtre
Qui ne peut tolérer telle honte blanchie

À l’instant où sombrent les splendeurs de l’éther…



1."Sidera quis mundumque uelit spectare cadentemexpers ipse metus ? "
(Lucain : Caton d’Utique répond à Brutus, poème « bellum civile », II)
La bataille de Pharsale se déroula en Thessalie, le 9 août 48 av. J.-C., pendant la guerre civile romaine.
...

2.« On pourra également "farfouiller" au milieu des décombres qu’on aura occasionnés, racheter à bas prix telles grandes fabriques de l’Europe Centrale dont on aura réduit la valeur en supprimant ses débouchés » (Joseph Caillaux : Où va la France ? Où va l’Europe ? 1922)


Ecrit par Leonard
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 26 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Rickways. Marcek.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Sylvie. Skywheeler. Polymnie2. Jmd. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Royam. Lasource. Ann. Muse31. Saintes. Fasya. Jenesuisrien. Stapula. Gerachau. Lefebvre. Marcek. Sosso. Joa. Tom. Capella. Lolo. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Mistou. Ottomar. Pilar. Catriane. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Nihilisteo. Guigui90000. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Mona Farbiu. Drummy. Typique. Mido. Lastours. taw. Crampshalterofilia. Coeur battant . Ced le magnifique. Estceguido. ThorHydae.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Avamankpe. Coeur battant . ThorHydae. Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924