Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Aurorefloreale



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent
             

Tous les poèmes sur le thème : MARIAGECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:MARIAGE

Les amours d'antan



Les amours d'antan
Demandaient bien patience,
La duègne accompagnait l'amoureuse
Pour lui éviter amours sulfureuses,
Les rendez vous se faisaient fort rares,
Et bien brèves entrevues,
Liaient les amoureux émus,
des bals s'organisaient pour favoriser,
La rencontre du beau monde
Où la tendresse abonde,
La nature étaient souvent complice
Près d'une cascade , d'un lys,
Les vœux s'accomplissaient...
Les roses avaient beaucoup de succès,
Elle convenaient en couleur à L'amour,
Rouge sang elle s'épanouissaient
Dans l'azur d'un ciel bleu,
Se murmuraient les mots bleus.
Les fiançailles semblaient sans fin,
La demande officielle en gants blancs,
Était adressée dans les formes,
Pour mette le père en forme,
Obtenir l'accord si précieux,
De pouvoir enlever la belle à leurs cieux,
Demandait beaucoup de conviction,
Pour en obtenir la permission.
C'était la véritable tradition
Des familles en quête de leurs
Réputation...
Et combien devait être prévenants
tous ces doux amants,
Que de qualités étaient exigées
Avant qu'ils ne puissent libres Convoler!
comme ces robes romantiques
Etaient ces robes Empire
Qui cachaient tout de la personne,
Leur décolletés à eux seuls
suggérait tant aux personnes,
Sur elle se jetait l'étole,
Les jeunes filles étaient à bonne école,
Pour se préparer à leurs jolis aveux,
Et pouvoir un jour formuler leurs vœux,
Et combien élégants étaient les amoureux,
Quand ils se dénudaient d'un chapeau élégant,
Pour saluer les désirs de leurs pensées
En y ajoutant un bouquet en quémandant
Un baiser des plus tendres et timide,
espérant un retour attachant,
en parcourant leur regard, au plus profond de l' azur
D'yeux si purs!







Les temps changent mais les couples restent ils plus unis pour autant...Dans le temps parfois , on faisait semblant pour sauver les apparence, comme c'était affligeant!


Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 44 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Violette.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [50]:
Licorne. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Jeannine B. Royam. Lasource. Madykissine. Ann. Muse31. Fregat. Isa la Bella. Mr-aurel. Marcek. Sosso. Joa. Tom. AR_d_N. Kero. Jamespx. Salus. Gbandi. Mijo. Mistou. Ottomar. Pilar. Joachim. Djoze. Aurorefloreale. Arcane. Nihilisteo. Stephastella. Coeur de poete . Amon 1er. Typique. Mido. Lastours. Andre. Manon_climb. Coeur battant . Ced le magnifique. VaianaVy. Baroudback.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Baroudback. VaianaVy. Avamankpe. Coeur battant . ThorHydae. Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924