Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Nihilisteo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



 Interprète
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)


Poème précédent Poème suivant
           

Tous les poèmes sur le thème : ENFANCECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ENFANCE

Fugue

Highslide JS

Cette création comporte des emprunts
les âges de la femme par Gustav KLIMT
Illustration proposée par Violette



La grande fugue

Je ne puis entendre sa voie.

Je crie je hurle à tue-voix,
Où les sons sont sans sens,
Dans un mode de silence.

Elle me traîne par la main.

Me montre le chemin
Efforts en vain, je m’égare très loin
Et ses mots si doux de petite mère,
Viens mon fils, on va chercher ton père,
Pour te chérir et guérir tes tintouins .

Le cœur est triste et sombre et plein d’angoisse.
A quoi bon s'attarder au bord de la mer
Sur le coucher du soleil quand la mère est amère
Je me glisse dans la cale d’un bateau
Attendant le grand voyage pour très bientôt.
Le cœur est triste et sombre et plein d’angoisse.
Et les voilures se hissent et se dressent plein le vent,
Rêve d’enfant de prendre le large et d’aller vers l’avant
Fugue heureuse ou coup de mauvais sort et de poisse,

Une voix, au loin, s’élève.

Terre en vue sortez vos glaives,
Préparez-vous frères pirates, frères de la côte : A l’abordage
Pas de quartier, coup de Trafalagar sur tous les rivages.
Je sens une main salvatrice m’arracher de mes mauvais rêves.
Un sourire lumineux et une voix qui s’élève.


Réveille-toi mon fils il est l’heure pour te préparer
Je suis revenu de mon voyage nocturne, l’air un peu égaré.
Nihilisteo 06/09/2017




Ecrit par Nihilisteo
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 39 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [1]:
Machajol.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [51]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Lo. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Ray78. Nostahrj. Lasource. Ann. Muse31. Louis. Isa la Bella. Fasya. Wall. Banniange. Marcek. Joa. AR_d_N. Thierrycabot. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Ottomar. Pilar. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Ventvert. Yanis abrous. Milo. Typique. Bzh29. Mido. Laurent7869. Lastours. taw. Andre. Ombre. Sebasura. Ced le magnifique. Fougeredudesert. Estceguido. Lemontagnard73.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lemontagnard73. Moitbu. Estceguido. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune. Lastours. Togson. Fifty.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924