Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent
             

Tous les poèmes sur le thème : RAPACECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:RAPACE

Le Véritable gourmand



Fait sur la Nature son plein!


Quand un beau carat passe,
J’imagine toutes les faces du rapace
Se jetant sur ses éclats !
Qu’il soit volatile inhumain pour l’Etre ou la Nature
Il est « rat passe » pour détruire le fruit d'autrui, là où il niche !

___


Comment ne pas être gourmandise
Quand dès l’aube au crépuscule mon repas est assuré ?
Nature, tu excites mon esprit né de ta friandise,
Têtu à vomir, à tout prendre jusqu’à l’azuré!

Chaque jour Aurore enrobe les champs, m’invite,
Prépare un hors d’œuvre échevelé sacré,
Au fumet ruisselant sous moi, puissant lèche frite,
Râ Dieu me nourrit en éclairs nacrés.

Je suis friand au clair de la sève,
Je m’enivre de tous sucs et j’en suis fier.
Piètre gourmet tel Gargantua, mais je ne rêve
Étant condamné à jamais, depuis tant d’hier !

Je me goinfre au détriment de l’autre
Et quand arrive le temps des Rameaux,
Je me sens asphyxié par une forte empoigne qui se vautre
Me tue, sans geste délicat, loin de mon jumeau !

Quand je ne fais que glaner au pied de la rose
Et que je sue, saoul de son parfum, s’épuisant,
Vampire je gobe, sans rancœur à la source, rare chose,
Tous arômes me dressent jusqu’aux troncs, puisant.

Il ne suffit que d’un œil, pour que le Maître me déloge
Sans haut-le-cœur, mais serpette à la main,
Je ne rends que le fiel de ma présence sans éloge
Sur une cicatrice parfaite pour demain !

Tout excès devient vigueur, gourmandise me profite
Je me sens avide, roi près du festin
Ce plat de choix aux fleurs confites
Fait vase communiquant vers mon destin

Polymnie2, le 5 mai 2017

Enrobe les champs = à peine éveillée, embrasse l’éther




Ecrit par Polymnie2
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 22 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [70]:
Licorne. Violette. Rickways. Fanch. Tourmentin. Lo. Tonindulot. Lili. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Recreation. Royam. Lasource. Ann. L_ Alb_Atroce___. Muserhode. Zitoun. Louis. Isa la Bella. Fasya. Wall. Banniange. Stapula. Lefebvre. Marcek. Joa. Verbo. Thierrycabot. Salus. Eolia. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Pilar. Remia. Aurorefloreale. Leonard. Gengiskhan. Arcane. Nihilisteo. Guigui90000. Isabelle Chevalier. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. ADDN. Martial. Amon 1er. alain le roux. Typique. Ouakaman. Laurent7869. Ced le magnifique. Zeev stern. Zalina. Bleu Horizon. Aerospleen. Coroner. Mercurocrom. Mixka. Eti. Ivanitch. Ericd. Losamigos1. Anil. Fanny.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Fanny. Anil. alain le roux. Losamigos1. PrimeSauce. Ericd. Ivanitch. Melodie. Eti. Tesla. Ouroboros. Spalmaer. Coroner. Anae. Mixka. Tibo. Mercurocrom. Wizz. Pierre wattebled. Alone.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924