Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Coeur de poete



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent
             

Tous les poèmes sur le thème : ASSOCIATIONCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ASSOCIATION

Étrangeté


Etrange
Etrangère au point de ne plus savoir écrire
Pourquoi écrire des mots bizarres ?
Parce que tu vas les déchiffrer
J'ai oublié que tu étais humaine !
Je me suis fié à l'étrange
Il fallait que je trouve quelque chose d'extraordinaire en toi
Tu n'es pas comme les autres
Il fallait que j'insiste sur ta différence
Ou bien m'étais je oublié ?
Est ce que je me reconnaissais encore ?
Que tu me dises aussi tu es étrange
Elle me disait c'est quoi ?
Même dans ses mots , sa culture
Elle ne pouvait pas associer , rapprocher un sens
Aurais je oublié que l'humanité avait un bagage en commun
Je ne voulais plus partir
J'avais trouvé l'étrange
Toi qui ne sais pas
Je pouvais garder mes secrets , mes silences
Avec tes yeux tu ne pouvais pas me lire
Me semblait-il ?
Te faire l'amour parce que tu ne savais pas ?
Embrasse , caresse autrement ?
Tu dirais oui tout de suite pour connaître
Tu me disais je ne comprends pas
Pour lui expliquer autrement
Communiquer avec l'étrange de toi même
Ne pas être perdu comme avec ta semblable
Trouver la voie de tes mystères
De baisers parler une langue étrangère
Que mes rêveries ne soient plus du soir
Qu'elles aillent jusqu'à l'aube , le plein jour
Qu'elles ne soient plus synonymes de nuit
Qu'elles ne soient pas un songe non plus
L'étranjetée , l'écume battement de cil
L'être ange et le des monts et merveilles
Parce que tu es d'ailleurs , de plus
Plusse de plaire au subjonctif
Ta couleur de Pô ,ITA lis
c'est donc vrai que tous les chemins mènent à rhomme
Du moins celui que je suis devenu
Tant qu'on imagine quelqu'un ,on est encore un enfant
Qaund on le trouve on est adulte ?
Vieillir serait mettre du temps
Je n'ai pas le temps
Si je reconnaissais rien qu'un élément
Tu ne serais plus toi
Landrover;rover vagabonde en anglais
Aller aux hasards qui font bien les choses




Ecrit par Coeur de poete
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 8 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [61]:
Licorne. Violette. Rickways. Polymnie2. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Loupy. Machajol. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Lasource. Ann. Louis. Saintes. Jenesuisrien. Banniange. Gerachau. Marcek. Joa. Tomto. Dynamot. Salus. Hurlevent. Claudel. Mijo. Jacou. Jakecrit. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Francois Ville. Arcane. Piwi87. Guigui90000. Yanis abrous. Claude.M. Evcy. thibautsbl. Drummy. Maiko. Amon 1er. Typique. Ouakaman. Laurent7869. Lastours. Ced le magnifique. Zalina. F.Lo. Guillaume Rindelaire. Matriochka. Ombrefeuille. Obofix. Zelie. Ori. Aube. Cecel. Parsek.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Parsek. Azur42. Cecel. Monis-Enidra. Espiegle. Mpoppinski. Michael Blueheart. Sapho. Melifica1. Aube. Melissa-May April. Ammonitech. Alexandros. Caronefertary. Veke. Ori. Sirius. Adrien314159. Edo. Eclipsebleu.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924