Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Mixka



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent
             

Tous les poèmes sur le thème : ADMIRATIONCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:ADMIRATION

Dans le cœur de Clara


Il existe en ce monde un cœur à part entière
Qui vaut tout l’or du monde et qui ne vieillit pas
C’est le cœur de Clara, infante dignitaire
Qui sait donner son or sans même le dépenser
Pour faire l’inventaire de ce trésor caché,
Il faut des heures entières sonder bon an mal an.
Il renferme à lui seul toute l’éternité
Car il a su combler par sa grande bonté,
Tous les maux de la terre que les hommes ont semés
Généreux et heureux ce cœur donne la vie
Par un flot d’empathie qui chasse le mépris
Ce cœur par sa douceur chasse tous les ennuis
Et fait qu’on a envie de s’approcher de lui
La chaleur de ce cœur ne brule pas les mains
Mais il donne à chacun bienveillance et bons soins
Comment ne pas aimer ce cœur plein de bonté
Qui ne connait en rien pleurs, malheur et chagrin ?
Dire qu’il n’a pas souffert c’est bien mal le connaitre
Car quand le mal est fait, il sait le reconnaitre
Jamais dans sa colère, cruel il deviendra
Car sa bonté de cœur vaut plus de mille carats !
Heureux sont ceux qui prisent à aimer ce cœur là
Car ils seront comblés au- delà des frontières
Que représente l’humain, ses pensées meurtrières
Ce cœur- là n’oublie pas que les maux dégénèrent
Égoïsme et mensonges, félonie, barbarie,
Tout est bon pour détruire et maudire les gens bons
Mais ce joli cœur- là ne se fourvoiera pas !
Outre tous les diamants qu’il possède en son sein,
Ce cœur possède une perle qui sort de son écrin
Brillant de mille feux pour tous ces miséreux
Malheureux, ténébreux dont le cœur poreux saigne
Cette perle opère à cœur ouvert et à cerveau fermé
Et, bien que bouche bée par l’émoi suscité,
Elle reste stoïque en rangeant son bistouri de soie.
Il ne reste plus qu’à parler de son arme absolue.
Ce n’est ni un regard qui tue, ni un objet pointu,
Ce sont des yeux dont la profondeur ne se mesure pas.
Ils captent le regard même dans des yeux hagards !
Retenant l’attention mais sans aucune tension
Le résultat est prodigieux, prestigieux, élogieux !
Cette panoplie digne d’un ange n’a pas de prix
Mais restera gravée pour des temps indéfinis.


Par ce poème, je rends hommage à une psychologue/psychothérapeute de renom, qui a su m'apporter des soins de qualité extraordinaire...

Merci Clara


Ecrit par Mixka
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 20 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [49]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Lili. Kim Aquilina. Rimatouvent. Oxalys. Colline. Hugo98. Evemarie. Ray78. Nostahrj. Ann. Saintes. Isa la Bella. Wall. Marcek. Joa. Cielbleu. Dynamot. Salus. Hurlevent. Ottomar. Pilar. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Maiko. Typique. Lastours. Noiressaim. F.Lo. Mixka. Anae. Matriochka. Obofix. Francois. Ori. Maie. Prune. Dondo. Licornou. Charazed. Colchonero.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Colchonero. Rimbaud. Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924