Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Leonard



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : CEINTURECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:CEINTURE

La « Cordelière » se saborde




Noire et soyeuse cordelière
Anne de Bretagne hissait
Les armes dont elle était fière
Disant « j’ay le corps délié » …

Las, envoyant toute la toile
Au défi d’une course aigüe
Elle a perdu sa bonne étoile
Figure de proue ambigüe…

L’Anglais plus nombreux la harcèle
Mais il n’aura pas le plaisir
D’arraisonner la caravelle
Ni son trésor ni rien saisir…

Elle héritait de la bauquière
Structure en bois qui ceinturait
Jadis les formes des trières
Aux grands combats aventurées…

Forte de ses hypozomas,
Rien ne céda sous la ceinture
Des œuvres vives ni des mâts
Ni d’aucune superstructure…

Héroïque dans l’abordage
Résista, breton, l’équipage :
Dans l’orgueil d’être délié
Il se fit exploser d’emblée…




(1) Anne de Bretagne veuve créa son ordre : l'ordre des ames Chevalières de la Cordelière dont la devise fut :"J'ai le corps délié" : la cordelière était une corde de soie noire, entrelacée de nœuds en huit, portée comme ceinture par les veuves de l'Ordre d'Anne de Bretagne.
"La Cordelière" était une caravelle :
Une nouvelle campagne de recherches pour « La Cordelière », l'épave introuvable,
une énigme qui, depuis plus de 500 ans, tient en haleine les passionnés d'histoire maritime. Qu'est devenue la Cordelière ? Ce voilier amiral de la flotte franco bretonne a sombré le 10 août 1512 non loin de Brest lors d'un combat contre les Anglais. Mais depuis, plus aucune trace de ce vaisseau
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/nouvelle-campagne-recherches-cordeliere-epave-bretonne-introuvable-500-ans-1436013.html
(2) Ceinture intérieure du navire servant à renforcer sa coque
https://www.architecture-navale-ancienne.com/coque/bauquiere
(3) La coque des navires antiques était souvent renforcée par :

- Le ceinturage de l’avant et de l’arrière du bateau à l’aide de câbles de grosse section et sous tension qui pénétraient sur le pont par des ouvertures de chaque côté de l’étrave tel qu’il est possible de les observer sur les navires égyptiens du Nouvel Empire. Sur les navires grecs, principalement les trières athéniennes, ces cordages ou hypozoma constituaient des renforts de structure de la coque. Ils sont attestés dans les Actes des Apôtres (27 ; 17) quand le navire transportant l’Apôtre PAUL vers l’Italie fut pris dans la tempête.
https://sites.google.com/site/navigationdanslantiquite/les-navires-dans-l-antiquite/construction-de-navires-anciens


Ecrit par Leonard
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 21 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Lo. Dynamot.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
Violette. Rickways. Lo. Pierre. Oxalys. Colline. Maninred. Nostahrj. Royam. Ann. Muserhode. Louis. Marcek. Capella. Dynamot. Varech. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Catriane. Sylvain2023. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Guigui90000. Grain de sable. Yanis abrous. Lespoetes. Frederic Matteo. Caillou7510. Laurent7869. Lastours. F.Lo. SteveMtl. Aerospleen. Coroner. Obofix. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed. Ohnonpasmoi. DRM. Les yeux fermes. Vegna.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Sexte. Joyeuxinconnu. Chemandog. Zoelauren . Stan88. Andalou13. Les yeux fermes. Endy28. Vegna. Niap. QueenRegina7. Dizzy. Md04. Angelina. Drm. Bore. Arya. Thekidof243. Ohnonpasmoi. Jakadi.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924