Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Jakecrit



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : TEMPSCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:TEMPS

Il faut manger le temps



Le temps s’invite à table il est comme un ami
Mais cet ami d’un jour est ami de façade,
Il nous bouffe les jours, nous grignote les nuits
Le temps est je le crois, une chose effroyable
Le temps traque le temps et nous bouffe la vie
Et les heures aussi, le temps les engourdit,
Et quand il vient à nous, on se cache ou on fuit
Espérant un moment gagner un bout de vie.

Il faudrait l’enfermer avant qu’il ne s’enfuit

Mais le temps est malin et c’est nous qu’il poursuit
Nous guette et nous épie, nous tend son embuscade
Le bourreau de nos jours nous tient à sa merci
Nous pend à son gibet, nous passe à l’estrapade.
Le temps est facétieux, se masque en avenir
Et sous ce masque noir il trace son chemin
Un chemin tortueux, des marches à gravir
Mais il ne dit jamais où mène le chemin ?

Avant qu’il ne nous perde tenons nous par la main

Hélas le temps nous mène bien sûr à notre fin.
En attendant chacun veut son temps de bonheur,
Un instant de répit, un petit geste enfin
Garder un bout de vie, en retardant les heures,
Que l’on gagne un moment, comme un temps de bonheur
Une seconde vie et d’autres lendemains
Ne plus penser durée, ne plus penser longueur,
Et croire en un chemin qui n’aurait pas de fin

Que le temps nous oublie et qu’on oublie nos peurs

Quelque soit le moment, quelque soit notre humeur,
Ne pas céder au temps ni à sa mise en scène
Profiter de l’instant, des bribes de bonheur,
Et puis planter le temps comme on plante une graine
Le voir germer, peut-être et se multiplier
Et que des champs de temps se mettent à murir
Que nos enfants et nous puissions les moissonner
Les mettre en nos greniers pour un jour, s’en nourrir

Il faut manger le temps avant que de mourir
Il faut manger le temps avant qu’il ne nous mange



Le temps dont il s'agit est celui qui passe et non celui qu'il fait, encore que l'un influe sur l'autre et que parfois les deux temps se confondent.

A bientôt

J.M.


Ecrit par Jakecrit
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 17 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [37]:
Violette. Rickways. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Ann. Muse31. Fregat. Isa la Bella. Banniange. Lolo. Dynamot. Salus. Claudel. Pilar. Sylvain2023. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Tanit. Claude.M. Martial. Caillou7510. Taw. Coroner. Matriochka. Obofix. Ori. Maie. Prune. Licornou. Charazed.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Colchonero. Rimbaud. Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924