Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : AMITIECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:AMITIE

Le deuil d'un ami


Sans pouvoir adoucir ta détresse nous somme là,
C’est tout ; comme des ombres grises nous sommes là.
Le chagrin ne se laisse pas apprivoiser
Quand il enserre un ami à la gorge nouée.
Nos mots inutiles coincés lourds sur nos cœurs
Nous attendons muets entre les fleurs et les pleurs
Incapables d’atténuer ton affliction
Rongeant à l’homme son sang et sa raison
Te figeant comme statue de marbre blanc
Ton regard vide de larmes, agonisant
Loin de la salle sans âme où nous sommes.
Sur ton épaule que mille peines assomment
Pudiquement nos mains amicales se posent
Qui te disent ce que nos paroles n’osent.
En silence à tes côtés, c’est notre sort
Invisibles amis, tu nous fiches dehors.
En tête à tête avec des souvenirs doux,
En vieux solitaire tu veux tordre le cou
A ta souffrance, à coups de vieilles photos
Qui tirées de l’oubli apaiseront tes maux
Comme des enfants pris en faute on s’efface
Raides dans nos habits sombres, têtes basses
Quand la douleur moins oppressante se fera
Comme avant de banalités, tu souriras.
Un beau matin sur le perron de ta maison
Tous ensembles le nez au ciel nous rirons
Et les croque-morts glisseront tout à l’heure
C’est notre fatale issue à tous quand on meure-
La lourde pierre mortuaire sur le néant
Tu nous parleras d’elle et nous écouterons
Toute la nuit noire, ce que déjà nous savons
Et d’entre les murs son parfum s’échappera
Son tablier pendu au clou s’animera
D’une brise légère qui s’engouffre vite
Par la fenêtre offerte à l’âme qui s'invite
Dans les mouvements familiers et affables
Il tournera autour de la longue table
Versant à tous le café fumant dans les bols
Et la goutte qui délie enfin la parole.




Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 42 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [4]:
Marcek. Sylvain2023. Leonard. Mona Farbiu.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [60]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Tonindulot. Pierre. Rimatouvent. Machajol. Oxalys. Evemarie. Maninred. Nostahrj. Lasource. Muserhode. Louis. Saintes. Isa la Bella. Jenesuisrien. Wall. Gerachau. Marcek. Joa. Tom. AR_d_N. Kirlian. Salus. Lucie. Claudel. Mijo. Anemone. Ottomar. Pilar. Mahea. Jakecrit. Catriane. Sylvain2023. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Yanis abrous. Par ma voix. Mona Farbiu. Milo. Coeur de poete . Typique. Electra. Laurent7869. Andre. AlanJoyce. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. mandarine. Maitia. F.Lo. FranckLPSME. Lanter. Mathilde.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine. 5g. Mousquetaire. Maitia.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924