Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète ,
 Illustrateur
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
           

Tous les poèmes sur le thème : CUISINECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:CUISINE

Un repas mémorable

Highslide JS






Par un neveu disert, affable s’il en fût
Nous étions invités et ne fûmes déçus,
Dans ce sublime hôtel, bâti au bord des flots
Qui battent les rochers, là-bas à Tizzano…

La lune, fin croissant, ornait le ciel d’été
De notre île, joyau de Méditerranée.
On se crut embarqués pour un très long voyage
Quand les grands coups de vent échappés du rivage

Entrèrent dans la pièce où nous étions assis,
Nous apportant des parfums d’iode et de maquis
Et les accents rêveurs de tendres mélopées
Souvenirs d’une Corse attachée au passé.

Le repas fut construit avec délicatesse,
La soupe de poissons fut pleine de promesses,
Les vins du Sartenais, à la robe rosée,
Coulèrent dans le verre emperlé de buée.

La moule accompagnait la fraîche langoustine
Dans un concert goûteux composé en cuisine
Et dont les harmonies enchantaient nos assiettes
Où les mets raffinés célébraient une fête,

Car le plaisir de l’œil n’était point négligé :
Des mains attentionnées devant nous, déposaient
Une assiette agencée comme un tableau de maître
Où le talent du chef inspiré faisait naître

Des reliefs étonnants, des parfums inédits,
Relançant l’intérêt, autant que l’appétit.
Le dessert arriva, qui fut la récompense.
Nougats et chocolats entrèrent dans la danse,

Tandis que devant moi, fut posée une nage
De fruits frais, décorés du délicat feuillage
D’un alkékenge mûr, qu’on nomme « amour en cage »,
Ou encor, physalis ! Choisissez le plus sage

De ces noms tentateurs qui chatouillent l’oreille,
Introduisent l’esprit au jardin des merveilles
Tandis que de la langue, et aussi du palais,
Vous comblez votre corps de sensualité !

Notre hôte s’éclipsa à la fin du repas.
Courtoisement discret, au plaisir, il laissa
Ses invités ravis, qui aujourd’hui s’enchantent
D’une hospitalité chaleureuse et charmante.


Encore merci à notre neveu Charles Félix qui sait faire de chacune de nos rencontres une fête !

Ecrit par Marcek
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 25 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [44]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Skywheeler. Lo. Lili. Rimatouvent. Opus. Machajol. Oxalys. Evemarie. Lasource. Madykissine. Ann. Louis. Saintes. Isa la Bella. Banniange. Marcek. Joa. Salus. PasCible2. Gbandi. Claudel. Mijo. De Lesquivir. Chicabala. Pilar. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Piwi87. Ventvert. Grain de sable. coeur de poete . Perceval. Martial. Le-blogtrotteur. Arcadien5. Olympe. Cromachiant. Lebouc.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Lebouc. Cromachiant. Zhekai. Cripoliz. Wild Spirit. Shimikit. Maiko. John. Anonymous. Unrienlabime. Le-blogtrotteur. Martial. Addn. Bice. Poaime 57. Olympe. Zeonidax. Lemessager. Arcadien5. Abarg.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924