Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : MEDECINCliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:MEDECIN

Le proctologue


Pas né d' la cuiss' de Jupiter
Son pèr' était un fess'-Matthieu:
Ya pas de quoi en être fier
Mais ça ouvre des voies, sérieux!
Originaire du Bas-Rhin,
Près de Bâle et d' son trou voisin,
Il avait l' profil idéal
Pour ce métier combien spécial:

Procto, c'est un métier dang'reux
Où il faut êtr' précautionneux
Et pour protéger ses arrières
Un seul gant ne fait pas l'affaire.

Il pratiquait le golf souvent
Pour se fair' la main en jouant
Et songeant au toucher rectal
Il envoyait au trou sa balle.
Il avait une tell' vocation
Qu'il aimait encor' le basket
Et sa main experte à l'action
Allait droit au panier tout net.

Etre procto n'est pas plaisant
Pour vous exposer à tous vents
Et il faut en prendre parti
Quand l'un d'entre eux foire, pardi!

Il aimait prendr' les chemins d' fer
Pour ces tunnels qui lui sont chers.
Et remuant du popotin
Il remontait les arrièr's trains.
Sans nul besoin d' un cul de sac
Il était des plus compétents
Pour d'un doigté tout plein de tact
Explorer votre fondement.

Procto, c'est un métier au poil
Qui mén' jusque dans les annales
Et l'on a beau lui tourner l' dos
Il aime toujours son boulot.

A l'armée parmi les trouffions
Il s'était fait un grand renom
En auscultant bien le colon
Pour un oui et au moindre non.
Sans peur d'être collé au trou
Il portait le pêt de partout.
Et c'est plein de concupiscence
Qu'il faisait preuve de sa science.

En bon procto, il a ouvert
Dans un p'tit trou son cabinet
Et comm' les malad's s'y affairent
Il en a fait un vrai Q-G.

Discret à côté d' ses confrères
Il reste toujours à l'arrière
Pour qu'on dise à son sujet
Qu'il est dans la m. . . de à jamais
Ingrats, faux-cul ses patients taisent
Les miracles de ses prothèses
Pour que jusque derrièr' son dos
Ils médisent même à son propos.

Procto, c'est un métier au poil
Qui mén' jusque dans les annales
Et l'on a beau lui tourner l' dos
Il s'y colle illico procto!




Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 18 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Jmd. Carassius Auratus.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [48]:
La veuve noire. Violette. Rickways. Jmd. Lo. Tonindulot. Lili. Kim Aquilina. Colline. Evemarie. Nostahrj. Royam. Ann. Lagouttedor. Wall. Marcek. Tomto. AR_d_N. Dreamhunter. Jamespx. Dynamot. Varech. Salus. Lucie. Ottomar. Pilar. Carassius Auratus. Aurorefloreale. Leonard. Tanit. Guigui90000. Milo. Coeur de poete . Dilahk-Ihtebaromle. Martial. Lastours. Noiressaim. Matriochka. Ombrefeuille. Obofix. Caducee. Ori. Maie. Prune. Zutalors. Licornou. Charazed. Zouzou.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Frigan. Ggaet. Terence. Semilette. Blackflag. Leana. Asteria machina . Mathbeause. Invinoveritas. Marciak. Ninepoesie. Lesmotsbleus. Mijkk. Thibault Besson. Bouzou. Charazed. Karrim95. Clrddo. Licornou. Moamis.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924